Couvrez ce livre que je ne saurais voir: le coup d'éclat de Rethink

25 Mar 2020 20e anniversaire

Par : Formations Infopresse
Couvrez ce livre que je ne saurais voir: le coup d'éclat de Rethink

Le mandat

L’agence indépendante Rethink a publié le livre Rethink ou comment repenser l’industrie de la créativité pour célébrer ses 20 ans d’existence. Elle y dévoile 55 outils pour créer de bonnes idées qui donnent des résultats.

«C’est un peu le testament de notre réussite à l’industrie publicitaire: depuis 20 ans, on croit qu’il y a moyen de faire les choses autrement et de réussir et ce livre est un peu notre recette», souligne Alex Lefebvre, directeur et associé principal de Rethink. Ce legs coïncide aussi avec le départ progressif des trois fondateurs de Rethink: Chris Staples, Ian Gervais et Tom Shepansky.

En plus des trois fondateurs, une cinquantaine de personnes des bureaux de Rethink à Montréal, Toronto et Vancouver ont travaillé à la rédaction de ce livre offert en anglais et en français.

À titre de cordonnier bien chaussé, l’équipe s’est donné le mandat de repenser la manière de lancer le livre, comme elle l’aurait fait pour un annonceur.

L'insight

Le livre s’adresse à deux publics, soit l’industrie publicitaire et celle de la créativité en général. Mais parce que Rethink évolue en publicité, c’est d’abord vers ce milieu qu’elle a choisi de se tourner.

«Dans une ère où les pratiques des différentes agences publicitaires sont remises en question, de même que le futur de certains grands groupes, on s’est dit qu’on ferait du millage là-dessus, en faisant un clin d’œil aux agences pour faire parler du livre», explique Alex Lefebvre.

Rethink a créé pour son livre des couvertures aux couleurs des agences de grands réseaux qui ont une présence en sol canadien, une façon humoristique de rappeler que lorsqu’on est indépendant, on doit en être fier et on ne devrait pas se cacher pour lire ce recueil.  

«On croit qu’il est possible de repenser les stratégies de marketing des livres, un peu comme l’a fait Marie-Ève Leclerc-Dion, de Lg2 pour la promotion de son livre On peut-tu rester amis?», affirme-t-il.

Il estime que cette stratégie d’amplification, qu’il refuse de confondre avec la viralité, consiste à faire en sorte que les couvertures fassent parler les gens, certes, mais qu’ils soient surtout exposés à la communication de base: Rethink a écrit un livre.

«Évidemment pour que l’information soit partagée, on a réalisé des couvertures de livre, mais l’objectif n’était pas de vendre le livre avec celles-ci, mais bien que la vidéo sur notre livre et des articles à son sujet circulent, souligne-t-il. Et ça a marché.»

En effet, le livre se vend bien: il a devancé celui de Seth Godin sur Amazon dans la catégorie des livres de marketing. « Il y a aussi eu un bon trafic sur le site web créé pour les couvertures de livres, mais on ne mesure pas le nombre de livres vendus avec ces dernières par rapport aux livres qui n’en sont pas accompagnés.»  

Avec du recul, l’équipe se rend compte à quel point la rédaction d’un tel livre demande beaucoup de travail. «On ne s’attendait pas à ce que ce soit aussi prenant, notamment la portion révision, qui demande à un certain moment qu’on lâche prise et que l’on décide que c’est final, soutient-il. Cela dit, on est extrêmement fiers du résultat.»

Aucune stratégie de lancement destinée au grand public n’est prévue pour le moment.

Le déploiement

Le livre est en vente chez Renaud-Bray, Indigo, Chapters et Amazon. «Notre objectif était aussi de le rendre disponible sur les grandes plateformes, en version numérique», mentionne le directeur de Rethink.

De plus, les gens peuvent se procurer le livre avec une couverture sur le site web créé pour l’occasion.

 

—-

Chaque mois, Infopresse, en partenariat avec CBC Radio-Canada Solutions Média, présente une sélection éditoriale de ce qu’il se fait de mieux en publicité, en numérique, en média et en design.

Envoyez-nous vos réalisations pour la sélection de projets du mois à l'adresse suivante: [email protected]