Développez vos compétences
et celles de vos équipes!
Accueil

    «Écrire ça libère»: une campagne illustrée pour Amnistie internationale

    SÉLECTION DÉCEMBRE 2019 – À l'occasion de la Journée internationale des droits de la personne le 10 décembre, des millions de lettres sont expédiées à celles et ceux injustement emprisonnés ou dont les droits sont bafoués. Cossette réitère son partenariat avec Amnistie internationale en lui offrant cette nouvelle campagne Écrire ça libère destinée au marché francophone canadien, puis illustrée par Sébastien Thibault du studio Anna Goodson.

    Le mandat

    L'an dernier, près de six millions de messages provenant de 200 pays ont été envoyés en appui à l’initiative d’Amnistie internationale. La cause, qui en est à sa quatorzième année, s’est concentrée sur les jeunes de moins de 25 ans, cette fois. 

    Ces messages aident à convaincre les représentants du gouvernement de libérer les prisonniers d'opinion et de mettre un terme à la torture puis aux autres violations des droits des personnes. La force du marathon d’écriture: «Amnistie sélectionne des personnes en prison qui sont sur le point d’être libérées», explique Olivier Charbonneau, directeur de produits de Cossette. Plus de 60% des détenus retrouvent leur liberté dans la foulée de l’initiative, donc.

    «Le mandat est sensiblement le même chaque année. Nous avons presque carte blanche», poursuit-il. Mais dans cette liberté de création, le défi demeure de se renouveler. «On se bat contre nos idées.» 

    Et comme plusieurs autres agences à l’international conçoivent des campagnes pour le marathon d’écriture, Cossette se fait un devoir de rester informée de toutes les communications produites ailleurs dans le monde. 

    L’agence collabore avec Amnistie internationale depuis neuf ans.

    L’insight

    Si le marathon d’écriture 2019 visait d’abord les jeunes, Cossette souhaitait le souligner en subtilité «parce qu’il s’agit aussi d’une campagne de notoriété», signale Geneviève Duquette, directrice de création adjointe de Cossette. Ce sont plutôt les couleurs vives qui suggèrent la place de la jeunesse dans l’offensive.  

    Les illustrations léchées de Sébastien Thibault laissent toute la place à l’idée, et la pointe du crayon rappelle le coeur du message. «L’univers est juste assez réel pour ne pas trop alourdir le concept», ajoute-t-elle. On s’est inspiré du contexte politique de l’année en représentant la Maison-Blanche, par exemple.» 

    Le déploiement

    Pour faciliter le placement de ces pièces, Cossette Média a rallié ses partenaires médiatiques, dont La Presse, Bell Média, Cogeco, Groupe Capitale Médias, Journal Métro, TC et Publicité Sauvage. Ils ont fourni de l'espace dans différents canaux au Québec: en format numérique, radio, imprimé et en affichage extérieur. 

    Un message radio sera en onde prochainement. 

    Annonceur: Amnistie internationale Canada (français) - France-Isabelle Langlois, Khoudia Ndiaye, Sandrine Guillot, Andréanne Pâquet
    Agence: Cossette
    Création: Anne-Claude Chénier, Geneviève Duquette, Alexandre Jutras, Dorian
    Coureau, François Julien Rainville, Thibaut Delelis
    Stratégie: Hugo Fournier
    Produit: Olivier Charbonneau, Florence Girard-Leblanc
    Illustration: Anna Goodson - Sébastien Thibault
    Production: Mario Lévesque, Mathilde Marletaz
    Agence média: Cossette Média - Hélène Gingras, Marie-Pierre Desrochers

    ----

    Chaque mois, Infopresse, en partenariat avec CBC Radio-Canada Solutions Média, présente une sélection éditoriale de ce qu’il se fait de mieux en publicité, en numérique, en média et en design.

    Envoyez-nous vos réalisations pour la sélection de projets du mois à l'adresse suivante: selection@infopresse.com