La référence des professionnels
des communications et du design

Snapchat est mort, vive Snapchat!

Andréa Viens Stratège médias sociaux, Havas Montréal

Les temps sont durs pour les médias sociaux. Facebook est secouée par une crise à propos du droit à la confidentialité. Twitter doit peut-être sa survie à Donald Trump. Quant à Snapchat, il connaît aussi son lot de bouleversements.

Vous avez peut-être entendu parler du scandale entourant la diffusion d’une publicité offensante dont la chanteuse Rihanna a fait l’objet sur le réseau social. Sa colère s’ajoute à celle d’autres célébrités qui ont aussi tourné le dos à Snapchat. Sans parler d’une pétition signée par 1,5 million d’utilisateurs mécontents de la nouvelle interface de la plateforme.

Par ailleurs, les multiples volte-face stratégiques et décisionnelles de ses dirigeants les font paraître aussi immatures que ses utilisateurs, en perpétuelle quête d’identité. Cela dit, malgré de nombreux cafouillages, Snapchat est bien vivant. En voici quelques raisons:   

Action réaction
Aussi chaotique que la situation puisse paraître, la crise existentielle de Snapchat peut lui servir à certains égards. Même si elle a d’abord ignoré l’opinion d’une importante communauté d’influenceurs, l'entreprise techno émergente a récemment annoncé qu’elle créerait des outils pour faire fructifier les snaps et les stories.

Après avoir écouté les doléances répétées des utilisateurs à propos des modifications de son interface, Snapchat a finalement revu celle-ci en tenant compte des commentaires de son public, sans toutefois revenir à l’original.

Initialement, l’application se vantait d’afficher les stories en ordre chronologique. Elle a par la suite intégré un algorithme d’affichage conçu pour présenter du contenu qui aurait pu autrement passer inaperçu. Après la grogne suscitée par ce changement, des onglets ont été ajoutés dans le but de faciliter la recherche de stories plus récentes. L’univers des réseaux sociaux évolue à un rythme effréné. Ceux qui survivent sont ceux qui s'adaptent le mieux.

L’univers des réseaux sociaux évolue à un rythme effréné. Ceux qui survivent sont ceux qui s'adaptent le mieux.

Appâter les jeunes
Plus que tout autre réseau social, Snapchat sait répondre aux attentes des jeunes. Parmi les géants, c’est la seule plateforme qui a réussi à se tailler une place de choix auprès de cette cible convoitée. Et son côté un peu underdog a probablement contribué à son succès: pour un jeune, ce n’est pas tellement cool d’être sur Facebook ou Instagram, parce que tout le monde est déjà là… même ta tante Sylvie. Au secours!

Facebook finit par ennuyer les jeunes. Plusieurs ont un compte Instagram, mais, en général, ils préfèrent aller sur Snapchat pour partager des moments spontanés et éphémères avec leur cercle d’amis plutôt que de passer du temps à publier des photos très léchées qui correspondent à un environnement plus esthétisé. Snapchat est un refuge pour ceux qui veulent diffuser du contenu, humoristique, authentique et sans prétention. Une avenue que n’offrent pas Facebook et Instagram.

SNAPCHAT PRÉSENTE NON SEULEMENT UNE GRANDE VARIÉTÉ D’OUTILS À SES UTILISATEURS, MAIS LA QUALITÉ ET LA PERSONNALISATION DESDITS OUTILS SONT DE LOIN SUPÉRIEURES À CELLES DES APPLICATIONS ANALOGUES

Pros de la techno
Snapchat peut aussi se targuer de proposer une technologie plus avancée. Des filtres pour visages; une fonction de géolocalisation afin de trouver ses amis; des stories qui incluent des liens web (fonction qu’Instagram offre seulement aux comptes certifiés); des GIF et des hot dogs qui dansent… Snapchat présente non seulement une grande variété d’outils à ses utilisateurs, mais la qualité et la personnalisation desdits outils sont de loin supérieures à celles des applications analogues (Instagram, pour ne pas la nommer). La réalité mixte n’est toujours pas offerte par les applis concurrentes.

Et rappelons que Snapchat a été l’un des premiers à dévoiler une fonctionnalité conviviale de réalité augmentée. Par-dessus le marché, l’entreprise a lancé à la fin de 2017 une deuxième application officielle, Lens Studio. L’outil permet aux utilisateurs de créer leurs propres lunettes de réalité augmentée et de les employer par Snapchat. 

Nous pouvons donc affirmer, sans risque de nous tromper, que Snapchat ne disparaîtra pas en 2018. Grâce à la souplesse de la marque, à son attrait auprès des jeunes et à sa technologie innovante, Snap inc. a enregistré des trimestres records à la fin de2017 et au début de 2018. Tâchons maintenant de voir si ce qui fait actuellement la force de Snapchat lui permettra de continuer à séduire ses utilisateurs et de suivre la mouvance technologique.

---

Les opinions exprimées dans cette tribune ne sont pas nécessairement celles d’Infopresse.