DÉVELOPPEZ VOTRE
POTENTIEL PROFESSIONNEL
Dossier
30/30 Infopresse 2020: qui sont-ils?

Valerie Leclerc, planificatrice média, Jungle Média

Valerie Leclerc est planificatrice média de Jungle Média. Grand Prix de la relève du CDMQ 2019, nomination en shortlist «Best Innovator» au CDMC Futur Impact Awards, elle apporte des solutions innovantes à ses clients, sur les médias traditionnels comme sur les médias numériques. 

Valérie Leclerc rejoint Jungle Média en tant qu'assistante planificatrice en 2015, puis est nommée planificatrice média en 2017. Pour elle, la stratégie média lui permet d'aborder les problématiques de ses clients sous un autre prisme afin d'apporter des solutions innovantes alliant à la fois les médias traditionnels ainsi que les médias numériques. 

Au cours des trois dernières années, elle a cumulé quatre prix média pour ses campagnes et s'est illustrée personnellement en étant Grand Prix de la relève du CDMQ 2019. 

Au cours de la dernière année, Valérie Leclerc s'est remise en question sur plusieurs enjeux dans le domaine, dont l'utilisation des données des consommateurs. En s'intéressant à l'impact qu'auront ces nouvelles technologies sur la redéfinition de l'industrie, elle a mis en place une stratégie innovante pour Franklin Templeton, en croisant trois sources de données tierces parties et une source de données propriétaires. Cette stratégie a permis à l'entreprise de devenir le premier annonceur au pays à pouvoir faire une campagne de notoriété en affichage pour rejoindre les conseillers financiers, tout en limitant le débordement d'audience. 

Quel enjeu va marquer votre secteur et vous pousser à vous surpasser au cours des prochaines années?

Très certainement la gestion et l'accessibilité à la donnée consommateur. Pour certains ce sera un enjeu alors que pour d'autres ce sera une opportunité de se démarquer.

Avec les divers abus ainsi que la sensibilisation de la population à la valeur de la donnée, les lois et réglementations l'entourant se resserrent. Ce faisant, nous assisterons à des baisses de performance de certains placements numériques. Nous devrons donc apprendre à jongler avec ces baisses pour des placements qui, jadis, étaient des tops performer et revenir au consumer journey. Nous devrons continuer d'être critique sur la qualité des données, la recense, son traitement et l'application qu'on souhaite en faire. Il y aura certainement un besoin d'accompagnement auprès des clients, ainsi que de partenariats avec divers intervenants afin de mettre sur pied des solutions innovantes.

Quel est le principal défi pour un professionnel de moins de 30 ans en 2020, et pourquoi?

«Il est facile de faire un plan média de base, beaucoup moins de faire de la créativité média.»

La créativité média. Il est facile de faire un plan média de base qui rencontre les KPIs demandés et qui assure un ROAS, mais beaucoup plus complexe de vouloir faire de la créativité média. Ça demande un peu plus de temps, de réflexion et de collaboration entre les différentes équipes afin d'arriver à la fameuse idée - La bonne! Celle qui entre dans nos paramètres de campagne et qui nous assure ce terrain publicitaire distinctif, car il n'est pas rare de réaliser qu'une idée a déjà été réalisée.

La créativité média demande aussi plus d'implication, car souvent ce sont de nouvelles façons de faire et l'on doit s'assurer que tous les partenaires du projet (client, création, production, partenaires média, spécialiste médias (ex: SEM, numérique,TV,etc.),etc.) se rallient à l'idée et seront en mesure de livrer le produit idéalisé. Souvent, c'est aussi se pousser et sortir l'équipe de sa zone de confort. Et à l'occasion, c'est de tout modifier à minuit moins une pour livrer l'excellence.

Quelle est votre définition du bonheur au travail?

Les bonnes relations - et ce de toute part : client, création, production, partenaires média, spécialiste médias, etc.

Ensuite, joindre toutes les forces de l'équipe élargie afin de faire arriver de très beaux projets. La force d'une équipe pluridisciplinaire est toujours impressionnante. C'est d'autant plus plaisant lorsqu'on réalise nos campagnes, qu'on est tous rallié au même but et qu'on atteint, voire surpasse les objectifs.

«La relation client est un élément en or qui fait partie intégrante de la force de mes équipes.»

La relation client est aussi un élément en or qui fait partie intégrante de la force de mes équipes. C'est très satisfaisant de pouvoir partager avec les clients les résultats générés par la campagne et c'est aussi motivant pour l'équipe de comprendre que le travail qu'ils font génère de réels résultats. L'ensemble des bonnes relations permet aussi l'ouverture pour amener les solutions médias à un autre niveau.

Pour parvenir à ces échanges et bâtir nos relations, il est très important que mes clients comprennent bien ce que l'on fait, de démystifier notre métier. J'adore qu'ils se sentent suffisamment en confiance pour me faire savoir lorsqu'ils ne comprennent pas tout à fait. Chaque fois qu'un client en apprend un peu plus sur ce qu'on fait les répercussions de son côté est souvent grandiose. 

Qu'est-ce que la créativité média en 2020?

La créativité média en 2020, c'est de se créer un terrain publicitaire propre à nous, à la marque qu'on représente. C'est une des facettes les plus motivantes dans notre métier. C'est de réfléchir l'investissement publicitaire afin de faire des choix intelligents et percutants dans  un quotidien surchargé. Ces choix nous permettront de faire plus avec moins et entraineront certainement un engouement organique par la cible recherchée. C'est se différencier dans l'approche et surprendre le consommateur afin de suffisamment marquer son esprit pour créer la fameuse Long lasting impression. Cette campagne, il s'en rappellera et pourra en parler plusieurs années suite à l'offensive.

Lorsqu'un consommateur oublie que c'est de la pub, qu'il est amené à réfléchir plus loin le propos publicitaire ou à poser une action, on peut affirmer qu'on fait de la créativité média!