Développez vos compétences
et celles de vos équipes!
Dossier
30/30 Infopresse 2020: qui sont-ils?

Samuel Finn, cofondateur et CEO, Ergonofis

Samuel Finn, 29 ans, est cofondateur et CEO d'Ergonofis. Convaincu que la productivité et la santé passent par un bon environnement de travail, il crée sa propre compagnie et commercialise des bureaux à hauteur ajustable. 

En plus d'avoir été joueur de hockey et mannequin, Samuel Finn est un passionné des startups. Forcé à travailler à son ordinateur de longues heures pour faire avancer ses différents projets, il réalise rapidement à quel point le travail assis a un impact négatif sur sa santé. Pour lui, la productivité et la santé passe par l’alternance «assis-debout».

Il fonde en 2016, avec Kimberley Pontbriand, Ergonofis, qui commercialise des bureaux à hauteur ajustable. Depuis, l'entreprise voit une croissance de plus de 200% par an. 

En 2019, Samuel Finn, lève une première ronde de financement pour Ergonofis, qui se concrétise début 2020. Ce financement servira à développer une nouvelle technologie d’optimisation des espaces de travail. 

Quel enjeu va marquer votre secteur et vous pousser à vous surpasser au cours des prochaines années?

«Nous voulons faciliter le travail flexible.»

Les nouvelles générations d’employés demandent beaucoup plus de flexibilité au niveau de leurs horaires ainsi que leurs lieux de travail. Ce phénomène transforme complètement la manière traditionnelle de planifier les espaces de bureau, qui est maintenant inefficace. Nous développons donc une technologie afin de faciliter ce nouveau type de travail flexible.

Quel est le principal défi pour un professionnel de moins de 30 ans en 2020, et pourquoi?

Je crois que le principal défi pour un jeune de moins de 30 ans est la concentration. Nous sommes bombardés de notifications et d’opportunités à tout moment. Il est donc difficile de rester concentré, tant au jour le jour, que sur nos projets à long terme.

Quelle est votre définition du bonheur au travail?

Pour moi, le bonheur au travail vient de trois aspects: les gens avec qui je travaille, la culture de l’entreprise et l'environnement de travail. C’est en fait la raison pourquoi nous avons lancé Ergonofis. Trop peu de gens sont heureux au travail et, pourtant, nous passons une grande majorité de notre vie au travail.

Vous avez créé Ergonofis pour aider les professionnels à s'épanouir au boulot. Quel est, selon vous, un bon environnement de travail et comment s'épanouir au quotidien?

«Un bon environnement de travail s’adapte à nous et nos préférences.»

Un bon environnement de travail s’adapte à nous et à nos préférences. Il est donc primordial d’avoir un bureau qui s’ajuste en hauteur afin d’avoir la liberté d’alterner entre le travail assis et debout tout au long de la journée. En plus de cette alternance, un bureau ajustable permet de travailler à une hauteur qui est unique à notre corps, que nous soyons assis ou debout.

Ensuite, je crois fortement que notre environnement de travail doit nous inspirer. Trop souvent, le bureau est associé à des moments d’inconfort. Le design est donc très important afin de créer de l’engouement autour du travail.

En terminant, la culture d’entreprise joue un rôle très important dans notre épanouissement au travail. Il y a beaucoup d’éducation à faire à ce niveau afin de changer certaines mentalités et en adopter de nouvelles qui favorisent le bien-être des employés.