DÉVELOPPEZ VOTRE
POTENTIEL PROFESSIONNEL
Dossier
30/30 Infopresse 2020: qui sont-ils?

Philippe Trudel Guerbilsky, directeur de production, QuatreCentQuatre

Philippe Trudel Guerbilsky est directeur de production de QuatreCentQuatre. Employé de la compagnie depuis 2010, il est devenu au fil des ans une personne-ressource pour son équipe et ses clients. 

Étudiant finissant du cours en intégration multimédia du Cégep Édouard-Montpetit en 2010, Philippe Trudel Guerbilsky complète sa formation par un stage chez QuatreCentQuatre. Dès lors, il se taille une place clé et est embauché à titre d’intégrateur dans la petite équipe de cinq personnes.

Suivant l’expansion de l’entreprise, il continue d’être une ressource convoitée par ses pairs et devient le premier lead front-end de l’équipe. Il participe ainsi à l’élaboration des standards et bonnes pratiques de programmation, tout en devenant responsable de la formation continue des programmeurs front-end.

Il devient progressivement un contact clé pour les clients et c’est dans le but d’offrir une expertise plus complète qu’il entreprend, en 2016, le certificat en gestion du marketing d'HEC Montréal. Ayant fait ses preuves auprès des clients, en 2019 il est nommé directeur des services numériques, rôle dans lequel il supervise la qualité des services, l’équipe de gestion de projets ainsi que la charge de production au sein de l’équipe.

Quel enjeu va marquer votre secteur et vous pousser à vous surpasser au cours des prochaines années?

«l’intelligence artificielle risque de transformer bien des secteurs.»

On en parle énormément depuis quelques années mais la démocratisation des technologies telle que l’intelligence artificielle risque de transformer bien des secteurs dans les prochaines années. Par exemple, notre façon de consommer de l’information ou encore la façon de magasiner risque de grandement évoluer ce qui forcera le secteur numérique à se réinventer afin de rester actuel.  

Quel est le principal défi pour un professionnel de moins de 30 ans en 2020, et pourquoi?

Éviter le trop grand stress et l’anxiété générés par le travail. Les exigences de plus en plus élevées de la société d’aujourd’hui ont pour effet de toujours nous pousser à vouloir en faire plus en moins de temps ce qui, dans un contexte de travail, a pour effet de générer du stress en plus de provoquer de l’anxiété de performance, surtout pour les jeunes professionnels.  

Quelle est votre définition du bonheur au travail?

Pour moi le bonheur au travail c’est d’avoir du plaisir à tous les jours dans nos tâches quotidiennes. C’est aussi d’être en mesure d’avoir une bonne balance entre le travail et la vie personnelle, chose qui n’est pas toujours facile dans une industrie qui en impose parfois beaucoup. 

Quel rôle joue la formation dans une carrière professionnelle?

«Un professionnel doit continuellement se former s’il veut rester pertinent.»

Je crois que la formation est super importante dans une carrière. Elle permet de rester actuel et d’évoluer dans un marché du travail où tout bouge très vite. Par exemple, dans le secteur du numérique, ce qui est enseigné à l’école est parfois presque dépassé lorsqu’on commence à travailler. Un professionnel doit donc continuellement se former s’il veut rester pertinent et continuer de se démarquer dans son domaine.