DÉVELOPPEZ VOTRE
POTENTIEL PROFESSIONNEL
Dossier
30/30 Infopresse 2020: qui sont-ils?

Philip Vanden Brande, gestionnaire principal, relations publiques et relations médias, Evenko

Philip Vanden Brande, 28 ans, assure les communications corporatives du Groupe CH. Il est également gestionnaire principal, relations publiques et relations médias d'Evenko et de l'Équipe Spectra.  

Philip Vanden Brande a débuté sa carrière chez Astral Média, devenu Bell Média. Il rejoint evenko à titre d'attaché de presse en 2015 puis est promu gestionnaire principal des relations publiques et relations médias d'Evenko et de l'Équipe Spectra, où il gère les communications de Montréal en Lumière, Les Francos de Montréal et Le Festival International de Jazz de Montréal en plus des 5 festivals d’Evenko, du Centre Bell, de la Place Bell, MTelus, Théatre Corona, L’Astral, L’Étoile Banque National et le Club dix30. Depuis décembre 2018, s’est ajouté à cette liste les communications corporatives du Groupe CH.

Philip Vanden Brande s’implique aussi auprès des jeunes du Québec grâce à la Fondation Evenko et dans la communauté LGBT en faisant différentes conférences et représentations pour soutenir plusieurs organismes qui soutiennent cette communauté afin de les aider à trouver leurs voix dans les médias traditionnels.

Dans la dernière année, Philip s’est retrouvé à la tête d’une équipe de huit employés permanents et de plus de 12 pigistes qui ont successivement géré les communications de plus des 1 500 événements produits dans différents arénas et salle de spectacle.

Quel enjeu va marquer votre secteur et vous pousser à vous surpasser au cours des prochaines années? 

Le virement au numérique continue d’être le plus grand défi, tant du côté des médias que du côté des professionnels de la communication.  Et tout comme les médias, nous devons constamment nous réinventer, nous ajuster. Le numérique permet de faire voyager les messages et les informations à une très grande vitesse et désormais sans frontières. Il faut continuer d’apprivoiser ces outils.

Quel est le principal défi pour un professionnel de moins de 30 ans en 2020, et pourquoi? 

«Le plus grand défi est d'être pris au sérieux dans notre désir de faire les choses autrement.»

Le plus grand défi est de se faire entendre ou plutôt d’être pris au sérieux dans nos recommandations et notre désir de faire les choses autrement. Le choc des générations et la transformation rapide et constante de l’univers médiatique rendent souvent plus difficile la compréhension des nouvelles tendances et des enjeux. Je suis privilégié d’être constamment appuyé par mon employeur qui est ouvert à essayer des nouvelles façons de faire.

Quelle est votre définition du bonheur au travail?

Voir mon équipe au quotidien. Oui, on travaille fort, mais rire et partager avec eux… c’est ce que j’aime le plus. Nous sommes une belle famille et au nombre d’heures que nous passons ici, il est important de se sentir bien avec les gens qui nous entourent! 

Vous avez travaillé sur plus de 1 500 événements. Quel est le projet qui vous a le plus marqué d'un point de vue professionnel, et pourquoi? 

«Chaque année, pour Osheaga, on construit la 12e plus grande ville du Québec!»

Premièrement, il faut préciser que c'est un travail d'équipe: je suis très choyé d’avoir la meilleure équipe de l’industrie!

Mon projet le plus marquant chez Evenko est incontestablement Osheaga. Au départ, c’est comme festivalier que je vivais le festival, ensuite du côté des médias quand je travaillais chez Bell Média et maintenant je suis en charge des communications. Chaque année, on reçoit plus de 600 médias et plus de 135 000 festivaliers venus de partout à travers la planète, à qui on fait découvrir notre belle métropole, des artistes émergents et rencontrer les plus grands artistes internationaux. On construit pour un weekend la 12e plus grande ville du Québec… c'est vraiment impressionnant. Je suis très fier de travailler à faire rayonner un événement créé à Montréal et qui en fait une destination exceptionnelle pour les passionnés de musique et d’art.

--

Crédit photo: Bertrand Exertier