Développez vos compétences
et celles de vos équipes!
Dossier
30/30 Infopresse 2020: qui sont-ils?

Anthony Verge, designer graphique, LG2

Anthony Verge, 29 ans, est designer graphique de Lg2. En poste depuis 2012, il a notamment participé à la refonte de l’image de marque de l’Orchestre symphonique de Québec, saluée par de nombreux concours. 

Finissant son baccalauréat en arts visuels, design graphique à l’Université de Laval en 2012, Anthony Verge a reçu une bourse-stage de lac part de Lg2 pour commencer sa carrière. Huit ans plus tard, le designer fait toujours partie de l’agence de Québec.

Parmi les réalisations dont il est le plus fier, il cite la refonte de l’image de marque de l’Orchestre symphonique de Québec, saluée par les concours London Awards, Communication Arts, Applied Arts, ADCC, Grafika et Marketing Awards. Il signe aussi de manière récurrente le design de la programmation annuelle d’un théâtre de Québec, le Périscope.

Quel enjeu va marquer votre secteur et vous pousser à vous surpasser au cours des prochaines années?

« L'impact environnemental de ce que je crée me poussera à changer mes pratiques.»

L'impact environnemental de ce que je crée est un enjeu qui me poussera à changer mes pratiques au cours des prochaines années. Les designers ont très certainement un rôle à jouer afin de faire évoluer la société vers un mode de vie plus responsable. 

Quel est le principal défi pour un professionnel de moins de 30 ans en 2020, et pourquoi?

Présentement, le grand défi de notre domaine, c'est de briser les murs entre les différentes disciplines d'une même agence. Il faut savoir se réinventer dans un contexte où nos clients, eux aussi, doivent suivre une panoplie de changements pour rester pertinents.

Quelle est votre définition du bonheur au travail?

Travailler avec une équipe qui nous rend meilleurs, pouvoir créer dans un contexte favorable où le temps consacré à la création est protégé, s'assurer d'avoir un équilibre satisfaisant entre le travail et nos passions extérieures et avoir un impact positif, aussi petit soit-il, sur le monde. Voilà des aspects que je trouve importants afin d'atteindre le bonheur au travail.

Pourquoi Québec n'a rien à envier à Montréal en matière de design?

«Il y a de plus en plus d'opportunités en design à Québec.»

Parce qu'il y a de plus en plus d'opportunités en design à Québec. Les quartiers centraux de la ville évoluent et les événements publics se multiplient. On voit l'arrivée d'une nouvelle génération d'entrepreneurs conscients de l'impact du design dans leurs activités. Le décalage entre les deux villes n'est plus présent.