La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
Lux 2018: tous les résultats

Entrevue avec Jessica Lee Gagné, présidente du volet Photographie

La directrice photo Jessica Lee Gagné, qui vient de terminer le tournage de la série à grand déploiement Escape at Dannemora, réalisée par Ben Stiller, a pris le temps de s’arrêter chez Infopresse malgré son horaire chargé pour présider le jury Photographie.

Qu’est-ce que vous aviez envie de récompenser?
À notre époque, générer des images est à la portée de tous. Il est donc crucial de reconnaître et de récompenser les photographies qui remettent en question les conventions, celles qui aspirent à des visions alternatives de beauté ou qui témoignent d'une maîtrise technique exceptionnelle. En tant que présidente du jury, je crois en l'importance de faire briller la différence, l'innovation, la sensibilité et, ultimement, ceux qui excellent dans cet art de plus en plus démocratique.

Et que constatez-vous a posteriori?
C’est flagrant, l'on trouve énormément de talent au Québec. Il y a des techniciens de niveau mondial. On sent dans cette cuvée 2018 une signature visuelle forte, une tendance vers les œuvres «graphiques». Plusieurs projets soumis ou récompensés font état d’un travail minutieux en direction artistique.

Comment souhaiteriez-vous voir évoluer le concours et, par le fait même, la discipline?
Encore plus d’unicité? Malgré la mission du concours, qui s’adresse au monde des communications et du marketing, il serait intéressant de pouvoir y découvrir encore plus d'œuvres offrant des visions singulières ou qui détonnent. Il faudrait peut-être encourager les photographes à soumettre davantage de pièces dans les catégories «Recherche personnelle» ou «Reportages», où il est souvent plus facile de réellement innover.

--

En plus d'avoir travaillé pour plusieurs clips et publicités, notamment pour la chanteuse Cœur de pirate et la marque de vêtements Gap, Jessica Lee Gagné a signé la photo de plusieurs films, dont Sarah préfère la course de Chloé Robichaud, Boris sans Béatrice de Denis Côté et Sweet Virginia de Jamie M. Dagg.

La photographe Sandrine Castellan (Shoot Studio) signe les portraits du jury 2018.