La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
Boomerang 2018: tous les gagnants

Grands Prix Campagne numérique: Élections Québec par Cossette et IGA par Sid Lee

Deux Grands Prix ont été remis dans cette catégorie. Le jury a récompensé une campagne d'IGA en ligne signée Sid Lee, ainsi que celle d'Élections Québec auprès des jeunes conçue par Cossette.

L’épicerie constitue le segment du commerce électronique qui tarde le plus à être adopté. Et même si IGA offrait le service depuis longtemps, l’arrivée très dynamique de nouveaux joueurs dans un marché en explosion exigeait au minimum un petit électrochoc.

Les objectifs de la campagne signée Sid Lee: créer un engouement pour augmenter la considération auprès des gens déjà enclins à faire leur épicerie en ligne (les 25-35ans). Il fallait désamorcer les freins qui retardent l’adoption auprès des familles et des consommateurs un peu plus âgés. Puisque l’épicerie en ligne c’est, grosso modo, du téléachat, mais sur internet, l'annonceur a fait appel à la reine du téléachat, Louise-Josée Mondoux. Dans un format spectaculaire de 90 minutes en direct sur Facebook, elle et sa coanimatrice disjonctée, Florence Longpré, ont parodié le genre. Le contenu tout aussi informatif que décalé désamorçait un après l’autre les freins de l’épicerie en ligne en présentant les avantages. Il y avait même une infopub dans l’infopub. Des concours, des sondages et une conversation en direct permettaient de divertir les spectateurs tout en conservant leur intérêt.

Résultats: hausse des ventes en ligne de 47% (comparaison avec 2017), 113 000 visionnements, vidéo en direct la plus regardée sur la page Facebook d’IGA, six fois le taux d’engagement habituel et quatre fois la portée organique. 

 

Lors des élections générales québécoises de 2014, à peine un peu plus de la moitié des jeunes ont voté. Cette situation méritait donc une attention particulière d’Élections Québec.

Signée Cossette, la campagne On est prêts à tout pour que tu votes traduit cette forte intention d'atteindre les jeunes. La stratégie: exposer la cible à du contenu divertissant, sur les plateformes numériques consultées par celle-ci, pour ensuite l’inviter à voter. Une opération multiexécution et multiplateforme a été amplifiée par des influenceurs provenant de différents milieux. Six vidéos mettant en scène des enfants, des chiots et des personnalités comme l’humoriste Yannick De Martino, le duo Jokes de papa et le planchiste Sébastien Toutant ont également été réalisées pour inciter au vote. Et une campagne Spotify a été mise en branle à l’aide de plusieurs exécutions, dont une offrant 30 minutes de musique sans publicité aux auditeurs. 

Un volet d’affichage dans les établissements scolaires utilisant des URL bidon a également été mis en place afin de tromper les étudiants en les redirigeant vers le microsite de la campagne. 

Celle-ci a généré plus de 11 millions d’impressions (organiques et payantes), 3,5 millions de visionnements des vidéos, 137 000 engagements (partages, commentaires, réactions, clics) et près de 100 000 visites sur le microsite, dont près de 6000 provenaient uniquement des URL bidon.  

--

Pour connaître les Prix et les finalistes dans la catégorie, cliquez ici.