DÉVELOPPEZ VOTRE
POTENTIEL PROFESSIONNEL
Accueil

    Marketing événementiel: "On doit élever nos standards, faire preuve d’originalité!"

    Le domaine de l’événementiel a véritablement été affecté par la crise sanitaire. Si certains attendent un retour à la normale, d’autres tentent de se préparer pour l’avenir et utilisent le contexte actuel pour élever les standards de l’organisation d’événements. C’est le cas de Mirella Di Blasio, formatrice Infopresse. Elle nous partage comment les derniers mois ont influencé sa pratique.

    Qu’est-ce que la dernière année a changé dans le milieu de l’événementiel?

    Mirella Di Blasio

    formatrice infopresse

    Mirella Di Blasio - Dans la dernière année, j’ai constaté une résilience des organisateurs, mais aussi une volonté de faire les choses autrement. De nouveaux terrains de jeu sont apparus. Globalement, on remarque que l’organisation d’événement peut se servir de la pandémie pour se débarrasser de pratiques qui ne sont plus à jour. On ne peut plus présenter d’événements ennuyeux, statiques, drabes. Pour faire face aux difficultés que représentent les modes virtuel et hybride, on doit élever nos standards, faire preuve d’originalité. Le fond et la forme doivent être réfléchis, créatifs, pertinents.

    Qu’est-ce que les professionnels et les entreprises du domaine de l’organisation d’événement doivent savoir pour rester à jour?

    On peut être tenté de retourner à d’anciennes façons de faire quand la réalité sanitaire sera revenue à la normale, mais on doit résister à cette tentation.

    MDB. - Il est important pour les professionnels du milieu de faire preuve d’ouverture d’esprit. On peut être tenté de retourner à d’anciennes façons de faire quand la réalité sanitaire sera revenue à la normale, mais on doit résister à cette tentation. Les participants aux événements ne tolèrent plus la banalité. J’ai une collègue qui voyage à travers le monde. Elle participe à de nombreux événements importants. Elle en voit de toutes sortes. Elle me disait récemment à propos d’un événement à venir : « ils ont intérêt à présenter un événement intéressant qui vaille la peine que je me déplace. » Son commentaire a confirmé mon intuition. L’événement doit être une valeur ajoutée.

    Qu’est-ce que les professionnels et les entreprises devraient avoir comme priorités dans les prochains mois?

    Les participants aux événements ne tolèrent plus la banalité!

    MDB. - Les professionnels et les entreprises doivent comprendre que le modèle hybride est là pour rester. Ils devront garder en tête qu’il y a désormais deux publics. Ces deux publics ont des attentes différentes et l’événement doit être engageant pour l’un comme pour l’autre. Ils auront à réfléchir sur des moyens d’aborder l’événement en considérant deux cibles.

    Comment votre formation s'est-elle adaptée et répond-elle à ces différents enjeux?

     MDB. - La formation est articulée autour de ces questionnements sur l’hybridité, la créativité, la pertinence et le dynamisme. Et j’utilise aussi beaucoup d’exemples concrets. Je donne des formations en événementiel depuis une décennie et pour moi, le recours aux cas concrets est essentiel. En leur donnant des exemples précis, on peut voir ensemble ce qui marche et ce qui marche moins bien.  Les participants peuvent poser des questions sur leurs propres événements et l’ont fait des exercices pratiques. Notamment un exercice de pitchs où les participants présentent un concept d’événement aux autres. Au final, l’événement de chaque participant est bonifié non seulement par la formation, mais par l’expérience de groupe.

    Pour s'inscrire à la formation de 2 jours sur la maîtrise des événements présentiels, virtuels et hybrides par Mirella Di Blasio, cliquez ici!

    Pour découvrir toutes les formations de Mirella, cliquez ici.

    Infopresse organise une conférence 100% événementielle. Stratégies et production: comment y voir clair? Inscriptions ici.