DÉVELOPPEZ VOTRE
POTENTIEL PROFESSIONNEL
Accueil

    6 astuces pour décrocher (pour vrai) durant les Fêtes

    Le temps des Fêtes est à nos portes. Vous attendez sans doute ces moments de réjouissance avec impatience. Ou peut-être craignez-vous que les festivités soient une nouvelle occasion de stress? N’angoissez plus. Rose-Marie Charest vous propose ici de judicieux conseils pour prendre le temps de profiter de vos vacances.

    Formations Infopresse: Pourquoi est-ce important de décrocher durant les Fêtes?

    Rose-Marie Charest

    ROSE-MARIE Charest

    psychologue et conférencière

    Rose-Marie Charest: Les vacances répondent à un besoin de repos à différents niveaux. Pas seulement un repos en termes d’efforts. C’est aussi l’occasion de se délester de la charge mentale associée à notre travail. Il ne suffit pas de ne pas travailler. Il est aussi important de pouvoir de ne pas y penser, ne pas s’en préoccuper.

    FI: Quelles astuces donneriez-vous pour y arriver?

    R.-M.C: Je me concentrerais sur 6 points en particulier :

    1. Partir l’esprit tranquille

    Il est important de clore ses dossiers avant de partir. Évidemment, on ne peut pas toujours tout terminer. Par contre on peut inscrire à l’agenda quand est-ce qu’on va finir ou reprendre une tâche. Comme ça, entre les deux, on n’y pense pas. 

    2. Penser à l’avance

    Il peut être utile de se demander ce que l’on veut vivre durant nos vacances. Rien faire est une chose à considérer, mais ce n’est pas la seule. On peut se demander ce qu’on fera pour se reposer. On peut aussi réfléchir à des activités de détente qui ne sont pas forcément des activités reposantes! On peut se détendre en cuisinant même si cuisiner demande de l’effort. Et puis on doit aussi penser à ce qu’on fera pour le plaisir! Le meilleur antidote à l’anxiété, c’est le plaisir. Dans le temps des Fêtes, on stresse souvent avec des obligations et on perd de vue la détente et le plaisir.

    3. Reposer son corps

    On peut aussi penser à des façons de se faire du bien physiquement, par des douceurs alimentaires par exemple. L’aromathérapie ou les soins corporels sont d’autres façons de prendre du temps pour soi et de récupérer avant le retour au travail.

    4. Vider l’agenda mental

    Il est aussi important de prendre soin de sa façon de penser. Comment peut-on se reposer si l’on entre dans le temps des Fêtes avec autant d’obligation que durant les périodes de travail? On a peut-être une grosse charge mentale familiale ou amicale. Il vaut la peine de se libérer de cette charge en ayant des objectifs réalistes. Peut-être qu’on choisira des festivités en plus petit groupe? Qu’on verra nos amis au restaurant plutôt qu’en les recevant à manger! 

    5. Prendre garde à la nostalgie

    Le temps des Fêtes est un moment propice à la nostalgie. On ne devrait toutefois pas chercher à reproduire ces célébrations passées dont on a un souvenir merveilleux. On ne devrait pas non plus appréhender une catastrophe, si l’on a plutôt vécu des expériences de célébrations négatives. On devrait chercher à créer des moments qui appartiennent au présent. Particulièrement sur le plan relationnel. On n’est pas forcé de voir tout le monde. Si l’on sait qu’une rencontre pourrait mal tourner à cause de divergences d’opinions, on peut favoriser un genre de soirée qui évitera les discussions tendues. Faire des jeux par exemple. 

    6. Les résolutions, oui, mais…

    L’idée d’avoir des résolutions n’est pas mauvaise, mais on doit être prudent de les prendre en fonction de ce qui est et non d’un idéal. Si vous détestez le gym, ne vous donnez pas la résolution d’y aller! Vous ne feriez qu’acheter de la culpabilité. Pour bien choisir, un peu regarder ce qu’on a fait par le passé qui fonctionné ou non. Si elles ont échoué l’an dernier, il vaut peut-être mieux choisir d’autres résolutions.

    FI: Quel conseil donneriez-vous à ceux qui devront travailler malgré tout durant les Fêtes?

    R.-M.C: D’abord, les gens qui travaillent durant les Fêtes sont souvent des services utiles pour la population. On peut donc s’accrocher à ça pour donner du sens à son travail. Il y a certainement des gens qui ont besoin que vous soyez là. Ensuite, employés, comme employeurs peuvent profiter de l’occasion pour en faire un moment agréable. Les employeurs peuvent laisser des bonbons ou du café gratuit. Faire des petits gestes qui vont en faire un moment agréable et spécial.

    ---

    Pour bénéficier de plus amples conseils de Rose-Marie Charest, nous vous invitons à consulter la capsule Comment limiter l’anxiété en période d’incertitude?