DÉVELOPPEZ VOTRE
POTENTIEL PROFESSIONNEL
Accueil

    Quatre raisons de privilégier la cocréation

    Depuis plusieurs années, une tendance se dégage dans la culture entrepreneuriale, celle du travail collectif. Les cloisons des bureaux tombent comme autant de murs qui bloquent la communication et empêchent la circulation des idées. Cette culture du dialogue s’applique à toutes les sphères d’activité, en particulier la sphère créative. Marie-Christine Ferron, formatrice Infopresse et stratège de marque chez lg2 présentera bientôt la formation « Cocréation: créer collectivement de la valeur pour son entreprise ». Voici quatre grands axes qui permettent d’en savoir davantage sur cette stratégie incontournable.

    1. Maximiser

    Pour la stratège, la cocréation c’est plus qu’une collaboration. C’est l’idée de maximiser le travail en favorisant l’échange d’idées qui nourrissent tous les secteurs sollicités. « Si on demande à un spécialiste de trouver une solution à un problème en particulier, il pensera forcément par le filtre de son champ d’activité. On ne peut pas dénaturer un expert. Mais en favorisant un environnement d’échange, on met en place de meilleures conditions pour que la pensée évolue et finalement en arriver à un meilleur produit créatif. C’est une façon de maximiser le potentiel des experts et créer de la valeur pour la compagnie. »

    2. Décloisonner

    Pour Marie-Christine Ferron, il ne fait aucun doute que l’innovation peut passer par une bonne collaboration multidisciplinaire. « La base de la cocréation, c’est l’essence de la planification. Elle favorise une agilité qui permet de relever plus facilement des défis ». Un avantage majeur de la cocréation est qu’il offre une façon de résoudre des problèmes complexes en décloisonnant les expertises. « En évitant aux équipes de travailler en silo, on privilégie une interinfluence qui peut générer des idées nouvelles », explique Ferron.

    Marie-christine ferron

    lg2

    3. Motiver

    Le travail collectif agit comme un motivateur parce qu’il permet à chaque individu de nourrir le projet de sa perspective et de ses compétences. À ce propos, la crise sanitaire actuelle représente un défi de taille : « Les entreprises doivent renouveler les façons de faire vivre la culture de marque des employés dans un espace purement virtuel ». Dans ces conditions, il est d’autant plus essentiel pour les équipes de se sentir engagé en développant des stratégies qui encouragent la participation et l’inclusion.

    4. Créer

    « La culture d’entreprise peut s’inspirer du travail créatif qui a cours dans certains domaines artistiques », ajoute la stratège. « En ce moment, la créativité est essentielle. Ouvrir ses perspectives, se questionner, développer de nouvelles idées, c’est vraiment important. Le monde des affaires a besoin créativité. Il doit installer un processus qui rend ses expertises créatives. En particulier avec tous les défis organisationnels auxquels ils doivent faire face avec la pandémie. » La cocréation sera sans doute la clé qui permettra à certaines entreprises de véritablement se démarquer dans un contexte sanitaire qui multiplie les obstacles pour les compagnies.

    Par François Édouard Bernier

    --

    Infopresse propose la formation Cocréation: créer collectivement de la valeur pour son entreprise avec Marie-Christine Ferron. Pour en savoir plus, cliquez ici

    --

    Crédit photo: Jo szczepanska, Unsplashed