DÉVELOPPEZ VOTRE
POTENTIEL PROFESSIONNEL
Accueil

    Cinq concepts-clés que tout chef d’entreprise doit comprendre avant d’amorcer une transformation numérique

    Dans un monde où les modèles d’affaires se transforment et les possibilités technologiques sont illimitées, les attentes des clients et la satisfaction de leurs besoins demeurent la principale motivation pour initier une transformation numérique.

    Par « transformation numérique », on entend l’intégration de la technologie numérique à toutes les sphères de l’entreprise, provoquant des changements profonds dans la manière dont les entreprises opèrent et offrent de la valeur à leurs clients. Se lancer dans une transformation numérique comporte son lot de défis. La numérisation s’accompagne de tendances telles que l’industrie 4.0, l’Internet des choses, l’apprentissage automatique, la robotique, le commerce électronique B2B et l’informatique en nuage (cloud).

    La transformation est mue par les attentes des clients – qui évoluent rapidement –, l’omniprésence d’appareils mobiles connectés et les innovations technologiques qui permettent d’améliorer les autres maillons de la chaîne d’approvisionnement. Prenons l’exemple de l’industrie manufacturière : dans ce contexte, la transformation numérique n’implique pas seulement l’automatisation de la chaîne de montage ou une analyse plus poussée des données existantes; il s’agit d’adopter de nouvelles mentalités, de nouvelles approches, et de nouvelles manières de résoudre les problèmes.

    1. Qu’est-ce que la transformation numérique?

    De nombreux chefs d’entreprises éprouvent un certain dédain pour le concept de transformation numérique : on a abusé du terme au point où on ne sait plus trop ce qu’il veut dire.

    La faute revient peut-être aux équipes informatiques qui l’emploient à tout vent comme synonyme de « modernisation », y compris lorsqu’il est question de faire migrer les systèmes traditionnels vers le cloud. On peut aussi blâmer les fournisseurs qui l’ont abondamment utilisé pour vendre leurs solutions, conçus spécialement pour satisfaire les besoins de toutes les équipes informatiques. La réalité, c’est qu’une transformation numérique, ça ne se vend pas dans une boîte – ni sur un nuage.

    Selon le MIT Sloan Management Review, les entreprises les plus matures sur le plan numérique sont celles qui, lorsqu’elles cherchent à transformer les modes de fonctionnement de l’entreprise, se concentrent sur l’intégration des technologies numériques à une culture d’entreprise basée sur les données, ainsi que sur un vaste éventail de technologies telles que les plateformes sociales et mobiles, le Web, l’Internet des choses, l’informatique en nuage, les outils analytiques ou l’intelligence artificielle. Les entreprises moins matures sur le plan numérique, quant à elles, se concentrent sur la résolution de problèmes précis, une technologie à la fois.

    « La transformation numérique marque une remise en question radicale de notre manière d’aborder l’utilisation de la technologie, des ressources humaines et des processus au sein d’une organisation afin de modifier fondamentalement le rendement de l’entreprise. » – George Westerman, chercheur scientifique principal, MIT [traduction libre]

    Le numérique atteint son plein potentiel dans le cadre de transformations profondes, qui nécessitent l’exploitation de nouvelles possibilités dans chaque sphère de l’organisation. Ces transformations peuvent modifier certains ou tous les aspects d’un modèle d’affaires : les relations avec les clients, l’offre de produits ou de services, les canaux de ventes et de marketing, les opérations, les finances, et même la structure organisationnelle.

    En d’autres termes, une transformation numérique, c’est l’utilisation de technologies numériques pour créer de nouveaux processus d’affaires, une nouvelle culture et de nouvelles expériences pour le client – ou modifier ceux en place – afin de mieux s’adapter aux besoins changeants de l’industrie et du marché. Cette réinvention de la manière de faire des affaires à l’ère numérique s’appelle la transformation numérique.

    2. Quel rôle jouent véritablement les données?

    Selon un article publié par Gartner en 2019, moins de 50% des stratégies d’affaires documentées mentionnent les données parmi les composantes essentielles permettant de créer de la valeur pour l’entreprise.

    Des compagnies telles que Amazon, Google, Facebook, Netflix et Uber ont démontré que les organisations qui considèrent les données comme un atout stratégique indissociable de la technologie obtiennent de meilleures performances que leurs compétiteurs. Dans un monde transformé par la pandémie de COVID-19, où plusieurs entreprises accélèrent leurs initiatives de transformation numérique, il est plus important que jamais de mettre les données au centre de votre stratégie de transformation numérique.

    Dans une économie numérique, le rôle le plus important de l’analyse de données est de permettre aux entreprises d’atteindre leurs objectifs d’affaires en optimisant leur efficacité et leur productivité. En termes de transformation numérique, ça signifie que l’analyse de données peut être d’une grande aide pour les entreprises dans les sphères suivantes :

    1. Accroître l’efficacité opérationnelle en mesurant et analysant les processus de l’entreprise afin d’identifier les opportunités d’automatisation et de réingénierie;
    2. Mieux comprendre la cible et identifier de nouveaux moyens d’attirer et de fidéliser une clientèle précieuse;
    3. Identifier de nouvelles opportunités d’affaires et de nouveaux segments de marché, et créer de nouveaux produits qui répondent aux besoins des clients et du marché.

    Pour l'article complet d'Adviso, cliquez ici

    ---

    Un article de Nathalie Tremblay, consultante stratégie de transformation numérique, en collaboration avec Moulaye Traore, directeur marketing analytics chez Adviso.