DÉVELOPPEZ VOTRE
POTENTIEL PROFESSIONNEL
Accueil

    3 conseils sur l’analyse de données

    Aurélie Bailliache, formatrice infopresse, est chef d'équipe et stratège, marketing analytique, chez Adviso. Elle propose la formation Google Analytics: interpréter ses données pour réorienter ses actions marketing dans laquelle elle offre aux participants des outils afin de faire une utilisation optimale de l’analyse de données. Elle nous partage trois conseils afin de bien organiser son analyse et profiter au maximum des avantages qu’offrent ses outils aujourd’hui essentiels.

    1.    Cibler les objectifs

    Pour Aurélie Bailliache, le premier pas est de définir l’objectif général de son entreprise. On peut ensuite réfléchir à ceux du site Web pour finalement en arriver à identifier le problème à résoudre. « Dans la formation, on parle d’abord de l’analyse de donnée en général. Pour arriver à trouver une solution on doit d’abord savoir quels sont nos objectifs d’affaires, puis numériques. Que veut-on faire avec l’application ou le site Web? Si l’on cherche le problème directement dans les données, on aura du mal à y voir clair. À partir de ses objectifs, on peut clarifier la configuration pour avoir l’information qui nous intéresse. Google Analytics mesure le comportement des usagers du site ou de l’application. Il permet d’avoir une idée détaillée du parcours des usagers et d’identifier les faiblesses. » 

    2. Segmenter les données

    Si l’on tente de définir le portrait à partir de l’ensemble des données, le résultat sera assurément imprécis. Pendant sa formation, Aurélie Bailliache aime comparer la visite sur un site Web aux clients qui viennent au supermarché : « Les différents clients qui entrent ont des besoins qui sont différents. Ils n’ont pas tous les mêmes habitudes, les mêmes intérêts et ne n’achètent pas tous les mêmes choses. La segmentation des données permet d’avoir plusieurs portraits plus précis. De cette façon, on épure l’information importante en éliminant celles qui obstruent la lecture des données. Avec ces différents portraits, on peut agir directement sur une problématique précise et adapter la solution à la clientèle visée.

    3. Pour un résultat exploitable

    L’analyse de données demande de la patience. C’est un travail de détective qui passe par beaucoup d’essais et d’erreurs. Les entreprises doivent toutefois garder en tête que les outils d’analyse doivent mener à des résultats concrets qui permettent des changements. « On doit en arriver à des résultats exploitables. Pour y arriver, on doit trouver notre insight. L’information qui servira de levier, d’angle de recherche et ultimement, nous guidera vers la solution. Si l’on constate une baisse de visite sur notre site Web, on a une problématique précise. Pour trouver la solution, il ne suffit pas de s’arrêter à ce constat. Il faut creuser le « pourquoi». Peut-être est-ce qu’un de nos mots clés n’est pas performant? Mais encore, il faut se demander pourquoi? Parce qu’un compétiteur en a optimisé un autre qui est plus souvent cherché en ligne? Là, on sait qu’on doit se positionner face à un concurrent. L’important c’est d’en arriver à un résultat. La formation donne l’occasion de faire des études de cas avec les participants et de passer par toutes les étapes de l’analyse. » Une bonne façon, selon l’experte, de tirer profits des données et d’en faire profiter le consommateur et l’entreprise. 


    Pour plus d’information sur la formation Google Analytics: interpréter ses données pour réorienter ses actions marketing, avec Aurélie Bailliache, cliquez ici