DÉVELOPPEZ VOTRE
POTENTIEL PROFESSIONNEL
Accueil

    Solutions Média jase... des retombées de la COVID-19 et de cinq tendances à surveiller

    En mars dernier, on a vu avec stupéfaction des clients dévaliser les étalages de papier hygiénique, de conserves ou de désinfectant. Le moins qu’on puisse dire, c’est que la crise de la COVID-19 a bouleversé les habitudes de consommation. Et avec la deuxième vague, c’est loin d’être fini ! L’équipe de Solutions Média est à pied d’œuvre pour décrypter ces tendances et leur évolution.

    Jean-Charles Rocha, conseiller en créativité média chez CBC/Radio-Canada a dirigé une vaste analyse à ce sujet. Il nous parle de quelques caractéristiques fortes de cette nouvelle réalité.

    Deux premières tendances : L'hyperconnectivité et l’économie de la distanciation sociale 

    L’école, le boulot, les divertissements, les contacts avec les amis et la parenté… Peu d’aspects de nos vies ont échappé au déplacement vers Internet pendant le confinement, et la consommation n’a pas échappé au phénomène, comme le révèle l’analyse de Solutions Média.

    « Le plus frappant dans cette crise, c’est de constater à quel point elle a accéléré le développement numérique, note Jean-Charles Rocha. Les entreprises qui remettaient à plus tard l’intégration du commerce en ligne ont dû s’y adapter rapidement pour continuer à vendre leurs produits.  D’autres doivent maintenant faire un certain rattrapage en vue de cette deuxième vague. »

    Une présence active en ligne est d’autant plus cruciale que ces nouvelles habitudes de consommation s’enracinent déjà : 40 % des Canadiens sondés en avril et mai annonçaient leur intention de continuer à acheter en ligne après la crise, rapporte Léger Marketing.

    D’ailleurs, la généralisation du télétravail risque fort de laisser une empreinte durable dans nos modes de vie. Selon Léger Marketing, 58 % des Canadiens travaillant de la maison souhaitent en effet conserver cette pratique à long terme. Les ventes de micro-casques, de services d’infonuagique et autres biens et services nécessaires au travail à domicile ont donc de beaux jours devant elles.

    Les technologies de services à distance (pour la télémédecine, par exemple) et les expériences de consommation sécuritaire ont elles aussi le vent dans les voiles.

    La culture communautaire et locale

    La volonté de soutenir financièrement leur communauté est une autre tendance phare qui se dégage de l’analyse menée par Solutions Média. « Les consommateurs canadiens ont bien en tête le message que, pour relancer l’économie, ils doivent acheter local », dit Jean-Charles Rocha.

    Qu’il s’agisse de restaurants de quartier (le nombre de livraisons a explosé), de manufacturiers d’ici dont les produits sont distribués par de grandes chaînes de magasins ou des bannières canadiennes qui vendent des produits importés, toutes les formes de l’économie locale auront la faveur des consommateurs.

    Cet appui a toutefois ses limites. Léger Marketing précise que les Canadiens étaient prêts à payer plus cher pour soutenir une marque locale, mais pas beaucoup plus : en moyenne, les répondants se disaient d’accord pour payer un produit d’ici jusqu’à 8 % plus cher qu’un produit équivalent d’une marque étrangère.

    La vague d’amour pour les entreprises d’ici touche aussi le tourisme. Cet été, huit Québécois sur dix comptaient prendre leurs vacances dans la province, selon CAA Québec.

    Certes, les fermetures de frontières ont joué un rôle dans cette préférence pour les destinations de proximité, mais Jean-Charles Rocha y voit aussi la manifestation d’un « regain de fierté pour la culture locale » dont ont bénéficié les régions touristiques comme la Gaspésie et Charlevoix.

    « Il n’y a jamais eu autant de soubresauts à travers les industries. Le paysage économique bouge et se transforme », résume Jean-Charles Rocha. Des changements qu’il sera fascinant de voir évoluer, et qui recèlent bien des opportunités !

    Retrouvez-nous pour la suite des tendances à surveiller le 26 octobre. 

    --

    Contenu présenté en partenariat avec CBC Radio-Canada Solutions Média.