Développez vos compétences
et celles de vos équipes!
Accueil

    Comment concevoir un moodboard inspirant?

    Louis Dollé, directeur artistique de Studio Baillat, partage ses conseils pour réaliser un moodboard clair, impactant et inspirant qui reflète l'univers créatif souhaité. 

    Peaufiner sa sélection d'images pour gagner en clarté

    louis dollé

    baillat

    Les images que l’on montre sont primordiales et même décisives dans la construction d’une identité visuelle, que ce soit lors d’un lancement, d’un événement ou pour établir l’identité d’une marque. Afin de véhiculer une idée claire, Louis Dollé insiste sur la sélection rigoureuse des visuels: «Il faut bien faire le tri dans ses références et garder son moodboard le plus simple possible. Souvent on est tenté d'en faire trop. Ne pas choisir peut compliquer le choix du thème.»

    Thématiser pour faciliter la lecture 

    Afin de respecter la cohérence graphique de son moodboard et de bien expliquer le concept, Louis Dollé recommande de regrouper ses références visuelles en thématiques. «Il ne faut pas hésiter à catégoriser clairement ses idées. Faire un résumé avec du texte, ou encore ajouter des mots-clés et des titres sont également des techniques très utiles pour favoriser la lecture d'un moodboard.»

    Puiser son inspiration dans tous les domaines

    Sortir de ses sources d’inspirations habituelles et de ses courants artistiques de prédilection favorise l’émergence de nouvelles idées graphiques. Comme le dit Louis Dollé, «il faut parfois aller chercher des références externes, comme dans la musique, le cinéma, l’art contemporain, la sculpture ou l’architecture». Ces références artistiques qui n'ont, à première vue, aucun rapport avec le moodboard, peuvent amener de nouvelles idées qui feront la différence. 

    S'inspirer au quotidien

    Toujours dans ce besoin de variété et d'originalité, le directeur artistique souligne l'importance de multiplier ses références. Sites Internet spécialisés, comptes Instagram d'artistes et de studios de design... pour se démarquer, il ne faut pas hésiter à consulter les nombreuses sources à disposition. 

    «Certaines plateformes comme Tumblr, Pinterest ou Behance sont aujourd'hui très populaires pour s'inspirer. Mais, bien souvent, ces supports sont régis par des algorithmes qui mettent en avant des images plus populaires qu'originales. Les gens se retrouvent donc avec les mêmes références», constate le directeur artistique.

    Outre la variété de ses sources, Louis Dollé préconise de s'inspirer quotidiennement, même lorsqu'il n'y a pas de projet de moodboard. «Les visuels qui nous marquent peuvent être classées dans des banques d'images et servir ultérieurement.»

    Jouer la carte de l'honnêteté

    Dernier point soulevé par le directeur artistique: inclure des références visuelles avec lesquelles on a envie de travailler. «On ne devrait jamais mettre en avant des images qu'on n'aime pas dans son moodboard. Il faut toujours être à l'aise avec ses références», dit-il. Inutile donc, d'ajouter une image «pour faire plaisir», au risque de se retrouver coincer avec un projet dans lequel on ne croit pas.