La référence en communication,
marketing, numérique et leadership

Numérique: 3 tendances auxquelles les entreprises doivent s'attendre

Collaboration spéciale — Edelman a examiné de quelles façons les nouvelles technologies et le comportement des consommateurs pouvaient se traduire en avantages concurrentiels pour ses clients. Dave Fleet, vice-président directeur et leader national de la division numérique d’Edelman Canada, présente 3 tendances observées en 2019.

L’avenir du contenu numérique est mobile

«Un changement de paradigme en faveur du mobile appelle une évolution des formats de contenu.»

Selon le site eMarketer, les Canadiens passeront 65% plus de temps sur leurs appareils mobiles que sur leur ordinateur en 2019, et les dépenses associées à la publicité sur mobile connaîtront une croissance de 23%, pour représenter le tiers de toutes les dépenses publicitaires effectuées au Canada. Ce changement de paradigme en faveur du mobile appelle une évolution des formats de contenu.

Les stories sont le nouveau format qui a le plus marqué l’univers numérique l’an dernier. Certaines bonnes pratiques doivent cependant être respectées par les entreprises: les stories doivent créer un impact dès la première seconde, commencer et terminer par l’image de la marque, prioriser les scènes multiples, intégrer des invitations à afficher plus – swipe up, communiquer clairement les messages de la marque ou encore créer du contenu qui convient également à l’écoute silencieuse.

On observe également une demande croissante pour les vidéos sur mobile. À ce chapitre, la vidéo verticale est sans doute la tendance la plus visible, tout particulièrement pour les contenus de forme courte. Plutôt que de chercher à adapter un contenu existant, les entreprises peuvent miser sur nouvelle approche créative pour passer au 9:16. L’essentiel du message doit être placé au centre de l’écran et les vidéos doivent être concises.

Enfin, on prévoit que la réalité augmentée sera adoptée massivement, dans la foulée du lancement des appareils 5G. La moitié de toutes les utilisations de la réalité augmentée ont lieu sur les plateformes sociales. Pour tirer parti de cette tendance, les marques doivent prendre en compte les pratiques exemplaires de réalité augmentée énoncées par Apple et Google: s’assurer que les utilisateurs comprennent comment utiliser l’application, rendre les interactions simples et accessibles, tenir compte des facteurs environnementaux comme l’éclairage et prévoir un visionnage sur des écrans de formats différents.

La recherche passe désormais par la voix et les images

La montée en puissance de la voix représente une autre tendance forte résultant de la transition vers les appareils mobiles. La popularité des haut-parleurs intelligents a explosé au cours de la dernière année, et un Canadien sur dix en possède aujourd’hui un. D’ici 2020, on prévoit que 18% des Canadiens utiliseront des haut-parleurs intelligents, et certains prédisent même que la voix remplacera bientôt le texte comme mode de recherche principal.

«La prochaine frontière de la recherche sera visuelle, et la caméra sera vouée à remplacer le clavier.»

La prochaine frontière de la recherche sera visuelle, et la caméra sera vouée à remplacer le clavier. Amazon et Pinterest offrent actuellement des plateformes intéressantes en matière de recherche visuelle. À ce chapitre, Pinterest prédit d’ailleurs que «l’avenir de la recherche sera basé sur les photos plutôt que sur les mots-clés». Pour s’adapter à cette tendance, les images doivent être considérées comme des objets de recherche.

Les sports électroniques ont la cote

Les revenus de l’industrie mondiale des sports électroniques, ou eSports, ont dépassé la barre du milliard de dollars pour la première fois en 2019 et devraient atteindre 1,4 milliard de dollars d’ici 2020, selon Newzoo. Goldman Sachs estime pour sa part que les sports électroniques attireront 300 millions de spectateurs d’ici 2022, ce qui place leur popularité à égalité avec celle de la NFL. 

«Les athlètes électroniques représentent des partenaires de plus en plus intéressants pour le marketing d’influence.»

Les «athlètes électroniques» représentent des partenaires de plus en plus intéressants pour le marketing d’influence en raison de la conversation continuelle qu’ils entretiennent avec leur communauté et de l’expansion constante du pipeline de talents.

Les amateurs de sports électroniques font preuve d’un très haut degré d’engagement. L’utilisateur moyen de Twitch passe 106 minutes par jour sur la plateforme, et les gamers forment un public de plus en plus attrayant pour les annonceurs – près de la moitié des usagers de Twitch ont un revenu familial dépassant les 100  000 $.

Les organisations qui se tournent vers les eSports doivent toutefois demeurer vigilantes quant à certains enjeux relatifs à la diversité, à la culture du jeu électronique, et à la santé et au bien-être des utilisateurs. Toutefois, si cette avenue convient à une marque, il s’agit d’une façon de plus en plus efficace d’atteindre certains segments démographiques, voire de contribuer à relever ces défis.

--

Dave Fleet est vice-président directeur et leader national de la division numérique d’Edelman Canada. En plus de diriger une équipe de 60 professionnels du numérique répartis dans les cinq bureaux canadiens d’Edelman, Dave est responsable du développement et de la mise en œuvre de stratégies d’engagement numériques pour certaines des plus grandes marques et entreprises du secteur des produits de consommation, des technologies et des affaires publiques.