Développez vos compétences
et celles de vos équipes!
Accueil

    Une première offensive de marque employeur pour IGA

    Sobeys a récemment déployé l’offensive Vive la job pour sa bannière IGA, en collaboration avec Sid Lee, afin de soutenir ses marchands partout au Québec et de les aider à recruter des employés à un moment où le commerce de détail vit une pénurie de main-d'oeuvre.

    Il s’agit d’une première campagne de marque employeur pour IGA. «Comme les magasins appartiennent à des propriétaires indépendants, ce ne sont pas des employés de Sobeys, explique Nancy Champagne, directrice marketing pour IGA et Rachelle Béry. On souhaitait toutefois avoir un discours de marque uniforme autant à l’interne qu’à l’externe.»

    nancy champagne

    iGA, rachelle béry, sobeys

    En effet, jusqu’à tout récemment, le recrutement se faisait à la «sauce» de chacun des marchands, qui pouvaient afficher une offre d’emploi dans un journal ou sur Facebook à leur guise.

    «L’initiative voulait aider à attirer des candidats dans un contexte où on constate un manque de main-d’œuvre généralisé dans le commerce de détail, et même dans d’autres secteurs», souligne-t-elle.

    Cette pénurie diffère également d’une région à l’autre. «Montréal jouit d’un plus grand bassin, mais à certains endroits, la situation est plus difficile.» Sobeys a d’ailleurs brossé le portrait économique de chacune des régions des IGA pour leur donner une meilleure idée de la situation.

    Une cible plus jeune pour commencer

    Outre cette volonté d’harmoniser le recrutement à l’échelle de la province, la campagne Vive la job, déployée sur les médias sociaux à la fin avril, ciblait les 16-22 ans, juste avant la fin des cours.

    «On voulait promouvoir de façon humoristique que c’est le fun de travailler chez IGA et qu’on est conscient que c’est la première job de certains, ajoute-t-elle. Cela vient avec des erreurs de débutant, qui ne sont pas dramatiques et qui permettent d’apprendre.»

    C’est dans cet esprit que Sobeys a fait appel aux employés d’IGA pour recueillir de vraies anecdotes, à l’aide de sondages effectués à l'interne, mais aussi de vidéos maison produites avec leur téléphone. L'idée était aussi de montrer les diverses tâches effectuées dans chacun des rayons des magasins.

    «On peut découvrir leur histoire dans les vidéos et aussi constater leur évolution, souligne la directrice marketing. L’histoire de Dominic, qui, par exemple, est passé d’emballeur à gérant de poissonnerie, montre qu’il est également possible de grandir au sein de l’entreprise.»

    L’humour employé, accessible, permettait aussi aux personnes plus âgées qui souhaiteraient postuler de ne pas se sentir mises à l’écart.

    Ce sont en tout sept capsules qui ont été produites, en long format et en six secondes, pour s’adapter à la diffusion sur Facebook et Instagram.

    Celles-ci donnaient aussi le coup d’envoi aux Journées carrières proposées dans l’ensemble du réseau pour l’embauche du personnel, qui avaient lieu partout dans la province les 2 et 4 mai dernier.

    Les intéressés pouvaient s’inscrire sur le microsite vivelajob.com créé pour l’occasion. Sur place, un ensemble promotionnel était remis aux candidats qui se présentaient avec leur CV et ceux-ci pouvaient également passer directement des entrevues.

    Parallèlement à cela, le message était aussi véhiculé dans les magasins et dans les circulaires pour cibler les parents afin de réussir à rejoindre la cible par un autre moyen.

    Sobeys entend poursuivre ses efforts dans les prochains mois, selon les résultats que produira la présente campagne.


    Annonceur: Sobeys - IGA, Carl Pichette, Nancy Champagne, Alexandra Monti et Pierre-Maxime Lamothe
    Agence: Sid Lee
    Direction de création: Julie Desrochers
    Création: Kelly St-Pierre, René-Charles Arsenault, Anne Murray-Potvin et Tanya Machado 
    Service-conseil: Brian Feeny, Catherine Lussier et Catherine Savoie
    Stratégie: Manuel Gobeille Leblanc
    Média: Carat
    Réalisation: Alec Pronovost
    Montage: Laurent Bernier
    Son: BLVD
    Production  Mathieu Leduc, Marie-Christine Toupin