La référence en communication,
marketing, numérique et leadership

La réincarnation des objets selon Recyc-Québec

SÉLECTION MAI 2019 – Visuellement frappante, la dernière campagne de Recyc-Québec réalisée par Cartier a demandé un travail de production en coulisse colossal pour faire passer l'objet à son état de transformation. 

Le mandat

Dans un objectif continu de toujours améliorer la compréhension, le taux et le rendement de la collecte sélective auprès de la population, Recyc-Québec souhaitait, par le biais d'une nouvelle offensive, combattre un certain scepticisme autour de la récupération.

L'insight

Si, auparavant, les campagnes mettaient l'accent sur le geste de récupération, la dernière campagne met plutôt de l'avant la suite du geste: la transformation et la production.

L'agence a souhaité montrer le cycle de vie des objets. «On a fait le choix de mettre en lumière leur deuxième vie, le résultat concret du geste posé par les citoyens», explique Sébastien Pelletier, directeur de création de Cartier.

C'est dans ce narratif que reposait tout le défi créatif. «Il faillait réussir à raconter visuellement l’histoire d’une transformation locale de façon simple, digeste et percutante, ajoute-t-il. Mais aussi séduire par la beauté des visuels, par la singularité de la métaphore visuelle dans un code couleur optimiste.»

De plus, pour la production, un véritable labo de chimie a dû être déployé pour y arriver. Jusqu'à cinq sortes de «slime» (la fameuse glue pour enfants) et différentes crèmes à raser ont été mises à l'essai pour trouver la texture parfaite qui allait illustrer la transformation de la matière.

«Ce qui est intéressant dans ce shooting, c’est que toute la matière est "vraie", soutient Cynthia Lavergne-Chartrand, directrice artistique de Cartier. On a littéralement utilisé de la matière qui était étirée par l’équipe de production. Rien n’a été créé artificiellement. Vous pouvez donc imaginer un plateau plutôt ragoutant, avec de la slime et de la crème à raser partout!»

Les trois visuels créés sont le fruit du travail photographique de Mathieu Lévesque, de Consulat, qui a photographié tous les éléments séparément, autant les accessoires réels que les différentes textures de transformation. Les images ont ensuite été assemblées en retouche.

Le déploiement

Les trois visuels moteurs de la campagne ont été déployés sur le web ainsi que dans un important volet imprimé, incluant tous les journaux du Québec assujettis à la Loi sur la qualité de l’environnement.

 

 

 

 

Annonceur: Recyc-Québec
Agence: Cartier
Service-conseil: Faten, Kassem, Chloé Guilmette, Véronique Lacoursière
Direction de création : Sébastien Pelletier
Direction artistique : Cynthia Lavergne-Chartrand
Conception-rédaction : Jean-Christophe Lanteigne
Programmation Web : Pierre Rochefort, François Brisson
Infographie: Érica Boudreau, Vicky Blain, Sandra St-Pierre
Direction de production: Marylène Rochefort
Photographie: Consulat - Mathieu Lévesque
Assistance photographie: Marc-Antoine Dubois
Retouche photo: Jonathan Kemp, Claude Lafrance
Production photo: Consulat - Eliane Sauvé
Accessoires: Michèle Vinet-Mathieu
Direction artistique de plateau: Marie Hélène Lavoie
Production: Kristia Louis-Seize
Média: Challenge Média