La référence en communication,
marketing, numérique et leadership

Une nouvelle application mobile étoffée pour La Presse

SÉLECTION MAI 2019 – Grâce à sa navigation simple et son design efficace, la nouvelle application mobile de La Presse permet aux lecteurs de découvrir les contenus de façon plus intuitive. Ce déploiement est un important jalon dans la nouvelle vision de l'information qu'elle entend offrir pour le futur.

Le mandat

Le processus de réflexion stratégique pour développer une nouvelle version de l’application mobile a été entamé il y a trois ans. «On voulait amener l’expérience de LaPresse + sur les téléphones pour l’offrir à tous, mais on s’est aperçu que ça ne fonctionnait pas», explique Jean-Marc De Jonghe, vice-président, produits numériques de La Presse. On a donc abandonné le projet et recommencé à zéro il y a un an et demi en choisissant plutôt d’utiliser notre expertise en storytelling acquise avec La Presse+ pour la création d’une nouvelle application, différente.»

Toutefois, le modèle du média s’est transformé en 2018 pour devenir un OSBL, obligeant les équipes à rechanger à nouveau l’objectif de l’application. «On a dû par exemple repenser la façon dont on organisait les ressources à l’interne pour assurer le bon fonctionnement de cette application», précise Jean-Marc De Jonghe.

En effet, avant la transformation de La Presse en OSBL, l’information était divisée entre deux grands pupitres, celui de La Presse+ et celui du web, qui s’occupait des dernières nouvelles de l’heure. Avec moins de ressources, la façon d’affecter a dû être revue.

L'insight

«L’ancienne application mobile était aimée par les utilisateurs, mais était déficitaire pour le média, en ce sens que 67% de ceux qui en faisaient usage ne rapportaient que 0,06$ par année», soutient-il.

Le défi de conception de l’application reposait donc sur la capacité à créer un nouveau produit qui allait permettre d’assurer la viabilité de l’information et de répondre à la mission du média qui est d’offrir de l’information. «Il s’agit d’un premier jalon dans cette voie-là, mais d’autres importantes fonctionnalités verront le jour dans les six prochains mois», précise-t-il.

Les séances d’idéation avec les lecteurs ont permis au média d’orienter son développement en fonction des besoins et des attentes actuels des utilisateurs. «Ce qui est ressorti, c’est que les gens trouvaient l’ancienne application utilitaire et fonctionnelle, mais ne reconnaissaient pas la signature des journalistes de La Presse contrairement à LaPresse+, explique Jean-Marc De Jonghe. Ils avaient aussi l’impression qu’elle comprenait moins de contenu.»

Les lecteurs ont maintenant accès à tous les contenus, soit plus de 120 articles chaque jour.

De plus, les dossiers de fond et les chroniques, autrefois publiés dans La Presse+ et sur lapresse.ca, se retrouveront désormais dans l’application mobile. Ils contribueront à accroître l’audience de l’application, une croissance importante dont bénéficieront les partenaires de La Presse.

La nouvelle version de l’application a également été créée avec l’objectif d’apporter de la valeur aux annonceurs en offrant une plus grande portée sur des placements visibles dans un environnement crédible et sécuritaire pour les marques.

Le déploiement

La nouvelle application peut être téléchargée et ceux qui l’ont déjà verront déjà les changements.

Le lancement de l'application est aussi soutenu par une campagne signée par Cossette. Le concept publicitaire s’articule autour de l’idée de la « nouvelle nouvelle », un thème qui rappelle et valorise le métier premier de La Presse, soit d'offrir un journalisme de qualité en continu.

Des astuces de navigation dans l’application ont également été publiées à application.lapresse.ca. pour aider les utilisateurs à s’y retrouver 

 

Conception et réalisation: La Presse et Nuglif