La référence en communication,
marketing, numérique et leadership

Apprendre à gérer le stress pour cultiver des équipes plus performantes

Si la question de bien-être au travail fait son émergence depuis quelque temps, c’est que la pression est grande, les délais sont courts et les professionnels se sentent surchargés. Comment détecter le stress dans son équipe? Quels outils utiliser pour aider les employés à en diminuer les impacts négatifs?

Le niveau de stress est élevé dans toutes les organisations. Les principaux déclencheurs de ce stress en entreprise sont souvent: la peur de perdre son emploi, la trop grande pression des supérieurs et l’ambiguïté flottant autour des rôles et responsabilités de chacun. 

Il est important de faire face à ce stress pour cultiver des équipes qui soient plus performantes et épanouies. Voici les observations et conseils de Marie-Josée Lareau, fondatrice d’InnoveLab et formatrice au Campus Infopresse.

Les signes à surveiller dans une équipe

Le stress chez un individu se repère de deux façons: les signes peuvent être physiques et psychologiques. D’un point de vue physiologique, des employés stressés peuvent se plaindre de troubles digestifs ou semblent continuellement fatigués. D’un point de vue psychologique, le stress peut se manifester par une difficulté de concentration, des pertes de mémoire ou par un comportement dépressif. Dans une équipe, un employé stressé a tendance à s’isoler, à se décourager, à être plus irritable et cela peut déclencher des tensions entre les membres de l’équipe et nuire à leur performance globale.

Des outils à la disposition des gestionnaires

L’introspection. La première raison pour laquelle un employé quitte ses fonctions, c’est son supérieur. Il est donc important de commencer par faire une introspection et de s’assurer de ne pas faire partie du problème. Il est nécessaire de savoir prendre soin de soi et d’apprendre à gérer ses propres peurs pour ne pas les projeter sur ses employés.

Il est nécessaire de savoir gérer ses propres peurs pour ne pas les projeter sur ses employés.

L’écoute. Prendre le temps d’écouter ses employés et d’être présent permet d’établir une relation de confiance et de faciliter la résolution de conflits. Être à l’écoute peut également permettre à un employé de réviser ses priorités et de trouver par lui-même la réponse à sa question.

L’empathie. Démontrer un réel désir de comprendre la situation d’un employé stressé et arriver à se glisser dans sa peau est une qualité importante pour rééquilibrer le sentiment de stress qu’il peut cultiver.

La force d’une équipe moins stressée

Un niveau de stress qui est bas et régulé par un gestionnaire à l’écoute permet une meilleure performance à la fois de l’individu et du groupe. Une équipe forte et en cohésion entre plus facilement dans sa zone d’excellence et démontre un meilleur engagement face à l’entreprise.

Un environnement de travail sain permet également une meilleure rétention des employés, surtout à cette ère de plein-emploi.

--

Le 16 avril, Marie-Josée Lareau donne au Campus Infopresse la formation Gérer son stress pour être plus performant.