Développez vos compétences
et celles de vos équipes!
Accueil

    Marketing 2020: Deloitte dévoile 7 grandes tendances internationales

    Deloitte révèle les résultats d’une étude effectuée auprès de plus de 80 spécialistes et dirigeants marketing au niveau international. La première édition du rapport Global Marketing Trends 2020 cible sept tendances marquantes, et un grand constat en émane: le monde du marketing vit une profonde transformation comme il n’en a jamais vécu. Explications de Yohan Gaumont, associé et leader Deloitte Digital pour le Québec.

    Yohan Gaumont

    deloitte digital

    Agilité

    «Aujourd’hui, une équipe de marketing n’a pas le choix d’être agile, notamment dans sa façon de travailler. Les campagnes sont plus ciblées, elles sont développées avec les données et elles s’effectuent avec des budgets précis. Comme le marketing devient de plus en plus stratégique, la flexibilité est de mise. Les équipes sont multidisciplinaire, la dynamique change et il faut plus de souplesse.»

    Participation 

    «Ce n’est pas nouveau que les marques sollicitent l’engagement des clients et les amènent à participer à la conception de la marque, mais on constate que les entreprises vont maintenant plus loin que le simple focus group. La grande différence, c’est que la technologie permet d’avoir du feedback presque en temps réel, autant pour développer une marque, un produit, un service ou un événement. On parle même de co-création avec les consommateurs.»  

    Talents

    «Les équipes marketing continuent de se transformer et les dirigeants sont toujours en adaptation.»

    «Cela ramène à la notion d’agilité expliquée plus tôt. Il faut maintenant une grande diversité de talents dans une équipe marketing. C’est très différent de ce qu’on avait il y a 5 ou 10 ans. On a besoin de gens techniques, mais d’autres créatifs, stratégiques, habiles en vente, en programmatique, en data, etc. Cela requiert une plus grande orchestration des compétences et des communications. Les équipes marketing continuent de se transformer et les dirigeants sont toujours en adaptation.» 

    Raison d'être

    «On remarque que les consommateurs, individuellement, veulent avoir un impact et faire des choix pertinents. Les gens se lèvent le matin et se posent dorénavant la question: pourquoi je vais faire cela aujourd’hui? Les marques aussi ont le défi d’identifier et de nommer leur raison d’être, au-delà de la performance. Il a été démontré que les entreprises qui misent sur leur raison d’être enregistrent des gains de parts de marché plus importants et croissent trois fois plus vite que leurs concurrents, tout en augmentant la satisfaction de la clientèle… Mais pour cela, il faut que les forces motrices d’une organisation aillent dans la même direction.»

    Expérience humaine   

    «Le client se fiche qu’il y ait un million d’autres clients: c’est lui qui est le plus important.»

    «Les attentes des consommateurs ont complètement changé. Ils sont plus intransigeants et, dans ce contexte, l’expérience client est fondamentale. Le client se fiche qu’il y ait un million d’autres clients: c’est lui qui est le plus important. Les technologies numériques ont créé une distance envers le consommateur: l’expérience client répond donc au besoin relationnel non satisfait. Parfois, une entreprise tente d’améliorer ses transactions’ alors qu’il faut davantage se concentrer sur l’expérience humaine: celle des clients, des employés et des partenaires.»

    Confiance

    «À notre époque, avec la diminution de confiance des consommateurs envers certaines entreprises qui ont perdu le contrôle de leurs données, les clients sont méfiants. Les gens doutent des marques, des médias, de la politique. Développer une relation basée sur la confiance est devenu un incontournable et les grandes entreprises l’ont compris. Il ne fait plus de doute que l’usage des données doit se faire de façon éthique et transparente…»

    Fusion

    «Fusion: un autre mot clé qui démontre une tendance forte. Non seulement la division entre les secteurs disparaît de plus en plus au sein des entreprises, mais les différentes industries tissent des liens. Les équipes marketing tentent de plus en plus de comprendre l’écosystème global et les sources qui influencent les consommateurs. Pour moi. ce que cela veut dire pour une entreprise: c’est qu’elle doit arrêter de se regarder le nombril!»

    --

    Pour consulter le rapport, cliquez ici.