Développez vos compétences
et celles de vos équipes!
Accueil

    Marche pour le climat: «Nous devons nous imprégner de ces actions collectives»

    Le 27 septembre dernier, Publicis Montréal a rejoint la marche pour le climat. Une évidence pour Rachelle Claveau, présidente, tant sur le plan professionnel que personnel. La dirigeante revient sur la nécessité pour une agence de s'engager en faveur de causes sociales et environnementales. 

    Publicis, à l’image de nombreuses organisations, s’est engagée en faveur de la marche pour le climat, le 27 septembre 2019. Qu'est-ce qui a motivé la participation de l'agence à ce mouvement?

    Marche pour le climat à Montréal, le 27 septembre 2019

    Source: Twitter

    De manière générale, une agence doit faire partie de tous ces mouvements. Notre travail reflète la culture, la société dans laquelle nous vivons. À nous de nous imprégner de toutes ces actions collectives. Par ailleurs, de nombreux employés de Publicis font partie de cette génération particulièrement investie pour le climat, pour qui l’engagement est très important. Enfin, j’ai deux enfants pour qui le climat est une préoccupation constante. Pour toutes ces raisons, la présence de Publicis à cette marche pour le climat était une évidence. 

    En tant que présidente de l'agence, je voulais surtout donner les moyens aux employés d’exprimer leurs convictions. Après plusieurs discussions internes, nous avons décidé, en plus d’encourager la mobilisation des employés, de créer une dynamique pour toutes les agences. C’est pourquoi nous avons lancé l’événement thématique «La Planète s’invite en agence», pour faire passer le mot auprès de tous les professionnels du marketing et des communications.

    Est-ce la première fois que Publicis s’engage pour une cause de société ou environnementale?

    «Publicis est profondément ancrée dans notre société.»

    Cette valeur est peut-être peu connue, mais Publicis est une agence engagée. Nous faisons beaucoup d’actions pro bono, nous nous investissons dans plusieurs associations. L’agence donne beaucoup de temps pour des causes publiques, car cela nous tient à cœur. Cette marche n’était pas qu’un coup d’éclat sans suite. Publicis est profondément ancrée dans notre société, et nous essayons de rattacher notre quotidien professionnel à nos valeurs. Bien sûr, tout n’est pas parfait et nous avons encore du chemin à parcourir, mais nous souhaitons être actifs pour faire bouger les choses. Nous entamons d’ailleurs un processus pour évaluer notre niveau d’implication sociale auprès de nos employés. Le but c’est de déterminer les sujets sur lesquels nous pouvons mieux faire. En outre, nous ouvrons la porte aux employés pour que ces derniers soumettent des projets de société sur lesquels ils souhaitent s’engager.

    En quoi une agence peut-elle peser dans le débat environnemental?

    «Avant d’être des dirigeants, nous sommes des citoyens.»

    Avant d’être des dirigeants, des gestionnaires ou des employés, nous sommes tous des humains, des citoyens. Nous avons une responsabilité, comme tout le monde, envers notre famille, la planète et envers nous-mêmes. C’est même un devoir. Si nous sommes capables de faire un geste à notre niveau, le pari est réussi. C’est un enjeu d’autant plus fort lorsque nous représentons un groupement d’individus, comme dans une agence. 

    Pensez-vous que, parfois, le monde professionnel est trop focalisé sur ses objectifs et ne prend pas assez le temps de relever la tête pour observer, analyser et s’engager pour des causes en lien avec ses valeurs?

    «Nos valeurs humaines sont aussi, sinon plus, importantes que nos objectifs financiers.»

    Absolument. En tant qu’agence, notre première mission est d’aider nos clients à atteindre leurs objectifs d’affaires. Publicis est également une entreprise avec des objectifs. Mais je ne pense pas qu’on puisse détacher ces derniers de la société dans laquelle nous vivons. Publicis est une entreprise faite de talents et de créativité. Nos valeurs humaines sont donc aussi, sinon plus, importantes que nos objectifs financiers.

    Je souhaite que toutes les entreprises, peu importe le domaine, portent ces valeurs au cœur de leurs missions. Beaucoup le font déjà, même si elles ne communiquent pas activement dessus. L’engagement social est partagé par tout le monde, quel que soit le niveau dans l’entreprise. Nous ne pouvons pas être contre la vertu. Même si personne n’est parfait, chaque petit geste est important. C’est là-dessus qu’il faut insister. Cette marche pour le climat n’est pas une action pour se donner bonne conscience. Profitons de l’enthousiasme qui gagne le plus grand nombre pour faire changer les choses, en tant qu’agence comme en tant que citoyen.