La référence en communication,
marketing, numérique et leadership

Les réalisations préférées d'Infopresse: Orfé, Lg2, Bang Bang, etc.

La SQDP, pour une dose quotidienne d'apiacée, fini les codes Wi-Fi interminables avec Bell, et les pains responsables de La fille du boulanger: découvrez la sélection d'Infopresse parmi les récentes réalisations publicitaires d'ici. 

La SQDP, pour une dose quotidienne d'apiacée 

Afin de pallier la rupture de stock persistante de la Société québécoise du cannabis (SQDC), dans l'impossibilité de fournir la population, Orfé propose une plateforme web pour les consommateurs d'apiacée cette fois. Résine concentrée de persil fou, gélules de voyagé résolument transcendant ou extracteur de chlorophylle, la Société québécoise du persil (SQDP) lance une nouvelle gamme de produits dérivés de l'herbe à absorber tel quel ou à incorporer à ses recettes comme le suggère Bob le chef. 

Dans la foulée de la légalisation «des herbes jadis interdites», la SQDP a ressenti l'«urgence de promouvoir le persil, souvent utilisé en substitution à un autre type de produit», souligne la plateforme. 

Consultez tous les crédits ici

Avec Bell, fini les codes Wi-Fi interminables

Alors que le partage du code Wi-Fi peut s'avérer un exercice laborieux, Bell et Lg2 ont profité des fêtes pour rappeler «la vie simplifiée» des abonnés du service de l'entreprise de télécommunications grâce à son application. Un clin d’œil rassembleur auquel les gens peuvent facilement s’identifier. «C'est le moment de l’année où les familles se réunissent pour passer du bon temps, indique Marie-Christine Cayer, vice-présidente, conseil, de Lg2. Tant qu’à s’inviter dans leur salon durant cette période, on voulait le faire avec humour et légèreté.»

Présentée lors du Bye Bye, la vidéo de 60 secondes a pu être vue à la télévision du 24 décembre au 2 janvier. Le message réduit de 30 secondes est en ondes à la télé et sur le web depuis le 20 décembre. 

Consultez tous les crédits ici

La fille du boulanger, en ligne seulement 

Bang Bang signe l'identité visuelle et la plateforme graphique de La fille du boulanger, entreprise écoresponsable établie dans la région de Saint-Sulpice, dans Lanaudière. Prêchant pour un mode de vie sain et une consommation responsable, elle différencie son offre par un modèle de partage et de reconnaissance, afin de diminuer la surproduction et le gaspillage alimentaire. Ses pains sont uniquement offerts en ligne, donc.  

Dans un esprit ludique et coloré, à l'image des valeurs et de la personnalité de la propriétaire Mélissa Voghell, l'identité vise à se distingue des tendances actuelles, selon l'agence.

Consultez tous les crédits ici

Un souper des fêtes à saveur Plaisirs Gastronomiques

Plaisirs Gastronomiques présente une fois de plus son message spécialement conçu pour le Bye Bye pour une troisième année consécutive, le concept lançant un clin d’œil à l’actualité. Entouré des siens, Pierre tente tant bien que mal de réciter la prière au milieu de discussions animées par des sujets chauds, bientôt perturbées par la visite inopinée d'un voisin. 

L’humour étant toujours au cœur des campagnes de Plaisirs Gastronomiques, l'interprétation était déterminante au-delà de l'idée. Le message table sur la simplicité à cuisiner les plats de la marque, surtout lors d'une conversation légèrement plus complexe. Une situation à laquelle tous peuvent s’identifier, rappelle le concepteur et réalisateur, Simon Olivier Fecteau. «Les divergences d’opinions ressortent souvent lors des réunions familiales.» 

Consultez tous les crédits ici

Le porc du Québec, un classique au goût du jour

Les Éleveurs de porcs du Québec, transportés par le tempo lors du Bye Bye 2018, dévoilent un nouveau message conçu pour l’émission de Radio-Canada. Conçue par Lg2, la vidéo juxtapose des extraits d‘époque sur la chanson Corinne du groupe Les Trois Accords, une pièce contemporaine. Le message vise à intégrer le porc du Québec, un classique de la cuisine d'ici, à un contexte plus actuel, donc. 

Si «pour les marques, il n’y a pas meilleure occasion que le Bye Bye pour s’éclater et en mettre plein la vue aux téléspectateurs, explique Nicolas Dion, associé, directeur de création de Lg2, le résultat est catchy et souhaitait attirer vite l’attention des téléspectateurs.» La création est d'ailleurs dans la course du Bye Bye de la pub, concours publicitaire de Radio-Canada, qui prenait fin le 6 janvier. 

Consultez tous les crédits ici

Revoyez aussi les réalisations qui ont fait l'objet d'articles au cours de la semaine:

- Sélection Retraite fait revivre Lance et compte

- Les réalisations préférées d'Infopresse: Fonds de solidarité FTQ, Spotify, K72, etc.

Les 7 meilleures réalisations inspirées du temps des fêtes