La référence des professionnels
des communications et du design

Les réalisations préférées d'Infopresse: Plaisirs Gastronomiques, DuProprio, Raymond Chabot, etc.

Le visage «semi-connu» de Plaisirs Gastronomiques, DuProprio et ses conseils de pros, l'effet Raymond Chabot: découvrez la sélection d'Infopresse parmi les récentes réalisations publicitaires d'ici. 

Le visage «semi-connu» de Plaisirs Gastronomiques

«Ce qui est facile, c’est de bien cuisiner avec Plaisirs Gastronomiques», révèle la nouvelle plateforme publicitaire de la marque. La campagne signée Simon-Olivier Fecteau vise à démontrer la facilité et la simplicité derrière l’offre. Le réalisateur et concepteur, qui collabore avec la marque depuis 12 ans, incarne Simon-Olivier Fecteau, donc, partageant certains moments de son quotidien avec humour, toujours. Une idée qu'il avait d'abord proposée l’an dernier. Deux autres réalisations de 30 secondes seront présentées dans la foulée, faisant suite à ce premier message qui introduit la nouvelle signature, Semi-connu. 

Consultez tous les crédits ici

DuProprio et ses conseils de pros

Soutenue par une campagne intégrée, On aime ça simple, la nouvelle plateforme de marque de DuProprio, vise à mettre en valeur l'accompagnement professionnel et la simplicité de l’expérience de vente de la marque. DuProprio est bien connue des consommateurs pour son service de vente immobilière sans intermédiaire permettant d'économiser la commission de l'agent, alors que le volet de l'accompagnement professionnel demeure assez méconnu. 

Cette première collaboration avec Lg2 était l’occasion de faire évoluer le message pour le recentrer vers cet accompagnement. Il s'agit d'une nouvelle étape de croissance pour marque, donc, en s’attaquant aux freins et en bâtissant la notoriété de l’offre parfois moins connue de DuProprio. Déployée jusqu’en avril, l'offensive comprend trois messages télé tirés d’un concept imaginé initialement par l’agence La Base, des vidéos de six secondes, de la radio et du web, ainsi qu’un volet en affichage.

Consultez tous les crédits ici

L'effet Raymond Chabot 

Si près de 40% des Québécois se disent angoissés par leur situation financière, on constate que l’argent et le surendettement demeurent les thèmes les plus préoccupants. Du désir d’aborder ces sujets avec une approche humaine tout en se démarquant du reste de l’industrie, le réseau de conseillers en redressement financier Raymond Chabot a mandaté Cartier pour la révision de son positionnement ainsi que la prise en main de l’orientation stratégique et créative des communications de la marque. La première offensive met l’accent sur les bénéfices de guérir du surendettement.

«Plutôt que prendre un argument financier ou paternaliste, on aborde l’angle de la guérison et du redressement tant financier qu’émotif, précise Sébastien Pelletier, directeur de création de Cartier. L'on veut inviter les gens qui ont perdu la sérénité et le plaisir du quotidien à se prendre en main et à aller chercher de l’aide.» La campagne, destinée au marché du Québec, se déploie en publicités télé, dans les médias sociaux ainsi qu’à la radio avec une douzaine de déclinaisons.

Consultez tous les crédits ici

Batteries Expert alimente sa notoriété

Le réseau de magasins Batteries Expert dévoile une première campagne de notoriété signée Alfred, ayant pour objectif de faire connaître le nom. Avec plus de 65 succursales, le réseau entre dans une nouvelle étape de croissance, soit de joindre un plus large public. Les publicités visent à mettre un visage sur les problèmes de batteries, donc, tout en positionnant le détaillant comme un expert en énergie. Outre des messages télé et web de 15 secondes, l'opération se déploie en prévisionnements de six secondes.  

Consultez tous les crédits ici

La «mi-nu-tie» de l'Association des chirurgiens dentistes du Québec

Pour rappeler que la santé bucco-dentaire est l’affaire du dentiste, le seul en mesure de mener un examen de la bouche «mi-nu-tieux», l’Association des chirurgiens dentistes du Québec lance une campagne conçue par l'agence JRC communication. Elle sera déployée à la télévision, à la radio, ainsi que sur le web et dans les médias sociaux, en français et en anglais. La capsule Plus de 200 diagnostics possibles met l’accent sur la formation médicale distinctive du dentiste et sur l'importance de l'examen et du diagnostic. 

Consultez tous les crédits ici

La fluidité d'Ora-C

La marque de bijoux indépendante montréalaise Ora-C a collaboré avec le duo de photographes LM Chabot de L'Éloi, pour sa campagne 2019. L’image évoque un nouveau paradigme en jouant avec la perception et le genre. 

Consultez tous les crédits ici

Mettre toutes les chances de son côté avec Proprio Direct

La plus récente campagne de Proprio Direct par Les Évadés vise à mettre en relief un avantage concurrentiel distinctif trop souvent ignoré qui démarque Proprio Direct des sites immobiliers de vente sans intermédiaire: il n’y a rien à payer avant d’avoir vendu. Une métaphore visuelle illustre l’idée que payer d’avance, c’est prendre un risque. «Avec Proprio Direct, c’est vendu ou c’est gratuit», évoque la campagne, qui se décline à la télévision, sur le web et dans les médias imprimés.

Consultez tous les crédits ici

La Semaine pour un Québec sans tabac, pour ne pas étouffer

Avec son slogan «Arrêtez avant d’étouffer», la campagne 2019 de la Semaine pour un Québec sans tabac illustre, à l’aide d’une publicité télé à l'atmosphère oppressante, la progression vicieuse et graduelle des symptômes d’une maladie respiratoire obstructive chronique causée par le tabagisme. Pour une 17e année consécutive, Pub Point Com a conçu la plateforme créative de l'offensive, diffusée jusqu’au 26 janvier prochain.

La campagne comprend aussi du prévisionnement sur différentes plateformes numériques, des exécutions imprimées, de l’affichage, ainsi qu’une présence commanditée dans les médias sociaux. Des déclinaisons publicitaires ont entre autres été produites pour Instagram afin d'atteindre les 18-34 ans, groupe comptant une forte proportion de fumeurs.

Consultez tous les crédits ici

Une nouvelle identité pour La Cuvée d’hiver

La Cuvée se dote d’une nouvelle identité visuelle en collaboration avec le studio Aanagram et l’illustratrice et tatoueuse montréalaise Lydia Marier. L’idée derrière cette création était d’allier les forces de différents acteurs du milieu culturel montréalais, alors que La Cuvée promeut depuis sept ans les produits locaux de microbrasseries et de spiritueux. 

Les deux artistes devaient concevoir une identité représentant à la fois le domaine de la bière, l’aspect religieux du lieu de l’événement ainsi que l’ambiance chaleureuse et festive des années 50. L’illustration constitue quant à elle un clin d’œil à toutes ces femmes se faisant toujours plus nombreuses dans le domaine de la bière. 

Consultez tous les crédits ici

Revoyez aussi les réalisations qui ont fait l'objet d'articles au cours de la semaine:

La nouvelle vertu de Gillette