La référence des professionnels
des communications et du design

Les Grands Ballets canadiens de Montréal sortent de leur zone de confort

Ces dernières années, les Grands Ballets canadiens de Montréal ciblaient davantage leur public habituel. Toutefois, le groupe adopte une approche de contenu au ton humoristique pour attirer un autre public.

Avec cette offensive de contenu, les Grands Ballets canadiens de Montréal voulaient montrer une autre facette de la danse, humaniser ses danseurs et atteindre un public pas naturellement attiré par sa programmation.

C'est ainsi que le message vidéo au ton humoristique met en vedette Paul Ahmarani dans le rôle d'un coach. «Paul est une personne qui peut être à la fois tragique et comique, et qui est connue de plusieurs générations», explique Natalie Dion, chef, relations publiques et médias.

L'équipe a même fait appel au dramaturge Gabriel Charlebois pour qu'il écrive un texte sur Lady Chatterley, inspirée de la pièce L'amant de Lady Chatterley présentée cette saison.

«Beaucoup croient à tort que la danse est élitiste et que certains ne peuvent s’y retrouver: nous souhaitons prouver le contraire, souligne-t-elle. Le ballet représente la rigueur et l'excellence, mais il est aussi accessible à tous.»


Plusieurs entreprises culturelles plus classiques, pensons notamment à l'Orchestre Métropolitain et l'Orchestre symphonique de Montréal, ont dû également cibler un autre public pour s'adresser aux nouvelles générations. Les Grands Ballets canadiens de Montréal n'y échappent pas.

«C'était aussi la volonté du nouveau directeur artistique des Grands Ballets, Ivan Cavallari, et de l'entreprise de mettre plus de l'avant les danseurs de façon individuelle, car ils sont justement notre plus bel atout.»

Dans la vidéo, l'on voit d'ailleurs environ la moitié des danseurs de la compagnie. De l'avis de Natalie Dion, les danseurs ont adoré l'expérience et souhaitent revoir coach Paul. Cet intérêt, combiné aux nombreuses réactions dans les médias sociaux depuis le lancement de la vidéo il y a une semaine, laisse présager qu'il s'agit d'une avenue qui sera empruntée de nouveau.

Parallèlement à ce «projet pilote», la campagne promotionnelle télé se déployait dans les métros, les abribus et à la télé au cours de l'été. 

Campagne télé

 

Annonceur: Grands Ballets canadiens de Montréal
Conception et production: Ugo Média, une filiale de Gauthier Designers
Réalisation: Patrick Bilodeau 
Rédaction: Gabriel Plante 
Coach Paul: Paul Ahmarani