La référence des professionnels
des communications et du design

Plateforme(s) 2018: quoi retenir

C'est le 13 septembre qu'a eu lieu le Sommet québécois des médias Plateforme(s). La transparence, la découvrabilité, l’engagement et même le cannabis sont parmi les thèmes discutés par une trentaine d’experts. Voici certains des propos marquants.

Mitch Garber

Investissement canada

Sur l'état des médias

«Est-ce que moi j'investirais aujourd'hui dans un média. Non, probablement pas.» – Mitch Garber, Investissement Canada et président du conseil du Cirque du Soleil

Pierre-Elliott Levasseur

La Presse

«On doit avoir une profonde réflexion dans la société pour savoir quel rôle on veut que les médias traditionnels jouent.» – Pierre-Elliott Levasseur, président de La Presse

Sur la responsabilité des annonceurs face à la concurrence de géants comme Facebook et Google

Jean-Sébastien Prénovost

Desjardins

«On fait le pari de soutenir l’écosystème local en investissant dorénavant dans nos placements programmatiques uniquement dans des médias d’ici. C’est aussi une façon de mieux pouvoir contrôler la fraude. L’an dernier, près d'un milliard$ seraient disparus au Canada à cause du trafic frauduleux.» – Jean-Sébastien Prénovost, conseiller stratégique, médias numériques, de Desjardins

«Veut, veut pas, une entreprise à but lucratif choisira la façon la plus efficace de faire du profit et misera d'abord sur la croissance de son entreprise.» – Mitch Garber, Investissement Canada et président du conseil du Cirque du Soleil 

Gerry Frappier

bell média

«Je pense qu’il y a un rôle des annonceurs d'être sensibles aux médias locaux, mais il ne faut pas mettre toute la pression sur eux non plus. Il faut aller chercher l’argent du public.» – Pierre-Elliott Levasseur, président de La Presse

Sur les relations entre les différents médias

«Le nouveau mot d'ordre ce n'est pas compétition, mais bien collaboration.» – Pierre-Elliott Levasseur, président de La Presse

«Frennemies, je ne sais pas si vous connaissez l'expression.» – Gerry Frappier, président, télévision francophone et RDS, de Bell Média

Salim Sader

Goalcast

«Pour encourager les collaborations, il faut plus de réseautage entre la communauté média au Québec.» – Salim Sader, cofondateur et directeur de la stratégie de croissance de Goalcast

«Faire des partenariats, ça donne de la propulsion au contenu et donne accès à des auditoires qui ne vont pas sur nos plateformes normalement.» – Philippe Lamarre, président d'Urbania

Sur la relation agence-annonceur

Véronik L'Heureux

Spark Foundry

«Avoir internalisé la programmatique nous permet de mieux utiliser nos données et d’obtenir plus de transparence au niveau de la chaîne d’approvisionnement.» – Jean-Sébastien Prénovost, conseiller stratégique, médias numériques, de Desjardins

«Souvent, l'on ne se fait pas embaucher à cause de notre stratégie, alors que c’est pourtant ce que les clients recherchent. Mais ils veulent surtout le moins cher. On a du travail à faire; il faut valoriser nos services.» – Véronik L'Heureux, directrice générale de Spark Foundry

Danick Archambault

jungle média

«Le rôle de l’agence est de simplifier les choses. Certains annonceurs qui ont tenté d’internaliser sont revenus sur leur décision.» – Danick Archambault, vice-président et directeur média de Jungle Média

Sur la valorisation du contenu

«Le consommateur a appris à dévaloriser le contenu. On ne l'estime pas à sa juste valeur.» – Gerry Frappier, président, télévision francophone et RDS, de Bell Média. Puis: «Le grand défi est d'apprendre à monétiser les différentes fenêtres de valorisation de contenu.»

Gigi Huynh

Rad

Sur la place de l'instinct à l'ère des données 

«La création leade le contenu. On utilise la donnée pour améliorer la performance, par exemple, la meilleure méthode de présenter son contenu.» – Gigi Huynh, stratège d'engagement et d'impact de Rad

valérie sapin

énergir

«Les chiffres sont intéressants dans la rétroaction et pour améliorer le contenu futur plutôt que dans la création du contenu comme tel.» – Philippe Lamarre, président d'Urbania

«Tout chiffrer devient réducteur. Oui, l'on mesure, mais ça ne peut pas être notre seul engagement. (...) Il faut toucher le cœur des gens. Ça aussi ça nous aide à bien performer.» – Valérie Sapin, directrice, marketing, expérience client et efficacité énergique, d'Énergir

Philippe Lamarre

urbania

Sur la place qu’occupe le numérique

«C'est nécessaire d'avoir une approche plus humaine dans un monde de plus en plus numérique.» – Gigi Huynh, stratège d'engagement et d'impact de Rad

Kevin Adhami

Newad 

«La publicité plus traditionnelle, c'est comme de payer une place à un party sans être invité de façon organique. L'auditoire est maître, on est maintenant dans une dynamique publicitaire de dialogue.» – Philippe Lamarre, président d'Urbania

Sur la publicité du cannabis

«L'idéal pour tous les médias et annonceurs qui pensent s'engager dans la voie du cannabis, c'est d'établir une bonne relation avec Santé Canada.» – Kevin Adhami, conseiller juridique de Newad 

 

Photo: Marc-Olivier Bécotte