La référence des professionnels
des communications et du design

La réalité augmentée pour ne pas regretter son tatouage

L’application de réalité augmentée InkHunter ouvre possiblement un nouveau marché pour les artistes du tatouage en permettant aux consommateurs de visualiser le dessin avant qu’il ne soit définitivement encré sur leur peau.

En traçant trois coups de crayon comme repère sur la partie du corps susceptible de recevoir le tatouage, le dessin choisi sera virtuellement apposé sur la peau. Un peu à la manière de l'application Ikea Place, qui propose un aperçu d'un produit avant de l'acheter. 

Bien que le motif ne suive pas les reliefs et contours du corps, InkHunter offre un bon un avant-goût d’une décision difficilement réversible en permettant d’immortaliser le futur tatouage par une photographie.

William Gauthier, gérant de MTL Tattoo, considère l'initiative utile pour les petites pièces, «mais moins pour les grosses, car elles seront difficiles à numériser. On utilise déjà les papiers calques pour donner un aperçu du futur tatouage sur la peau des clients. Ce genre d'application pourrait compliquer le processus de création.»

Deuxième phase de croissance

Lancée en 2014 par un trio de jeunes Ukrainiens, l'application a été conçue dans le cadre d'un hackathon de 48 heures. Quelque 2,5 millions de téléchargements plus tard, après avoir passé l'été 2016 au programme d'accélération de jeunes pousses Entrepreneurs Roundtable Accelerator à New York, InkHunter a dévoilé sa version Android. 

InkHunter a décroché une place dans le contingent estival 2018 d'Y Combinator, contre 7% de ses parts. Entre formations, financement présentations aux investisseurs, ce programme de trois mois invite, à Silicon Valley, des entreprises en phase de démarrage afin de raffiner leur modèle d'affaires.  

TrendWatching explique que pour perdurer, les grandes innovations doivent d'abord répondre à des besoins humains. Selon le directeur de la technologie d'InkHunter, Pavlo Razumovskyi, la communauté du tatouage a vite adopté la technologie. L'application compte désormais plus de huit millions d'utilisateurs. 

Devant sa forte croissance, InkHunter a décidé de doubler son public en offrant une nouvelle option de réservation et de liaison avec des tatoueurs situés à proximité de l'utilisateur. L'entreprise teste d'abord le marché américain. Dans une entrevue accordée à TechCrunchelle affirme avoir reçu plus de 500 demandes de réservation au cours de la première semaine d'activités du service. 

Avec le programme Y Combinator, InkHunter travaillera à cet objectif, en plus d'accroître les interactions avec les utilisateurs.