La référence en communication,
marketing, numérique et leadership

Le temps passé avec son téléphone préoccupe la génération Z

La moitié des adolescents américains (54%) estiment passer trop de temps sur leur téléphone mobile, mais 42% avouent du même souffle qu'ils se sentent «anxieux» lorsqu'ils en sont séparés, selon une étude du groupe Pew Research Center.

L'étude, qui consiste en un sondage effectué auprès d'adolescents (13-17 ans) américains et de parents d'adolescents américains révèle que le besoin de délaisser son téléphone intelligent se fait de plus en plus sentir au sud de la frontière.

Ainsi, 52% des adolescents américains font des efforts pour réduire le temps passé avec leur cellulaire. Les deux solutions privilégiées? Limiter leur présence sur les réseaux sociaux (57%), une proportion semblable à ceux qui réduisent le temps passé à jouer à des jeux mobiles (58%).

Ce besoin de se délaisser de son téléphone intelligent s'explique par une tendance grandissante à ressentir des émotions négatives lorsqu'on en est séparé. Selon les experts de Pew Research Center, 56% des adolescents américains se disent «anxieux», «seuls» ou «frustrés» lorsqu'ils n'ont pas leur téléphone avec eux. L'anxiété constitue d'ailleurs l'émotion la plus souvent associée à l'absence de téléphone, étant ressentie par 42% des adolescents américains.

Si 72% admettent regarder leurs notifications aussitôt qu'ils se réveillent, les ados ne sont pas les seuls aux prises avec une dépendance au téléphone: 36% des parents d'adolescents américains avouent aussi passer trop de temps avec leur cellulaire. 51% des adolescents reconnaissent quant à eux surprendre «fréquemment» leur parent ou gardien en train d'être distrait par leur propre téléphone intelligent lorsqu'ils tiennent une conversation avec eux.

Les distractions causées par le téléphone touchent également d'autres sphères que celle privée: 15% des parents perdent souvent leur attention au travail, car ils sont distraits par leur téléphone, soit la moitié des adolescents qui admettent la même chose à l'école (31%).

Ce faisant, près des deux tiers (65%) des parents d'adolescents sont inquiets par le temps passé devant un écran par leurs enfants, et 57% des parents tentent de limiter le temps passé par leurs enfants avec leur cellulaire.

L'étude complète du groupe Pew Research Center peut être consultée ici.