La référence des professionnels
des communications et du design

Rentrée télé: des auditoires de plus en plus ciblés

La rentrée scolaire est arrivée, un moment qui rime avec le début des programmations automnales à la télévision. À l'heure où les canau de diffusion se multiplient avec le web, les chaînes cherchent de plus en plus à atteindre un auditoire précis, que ce soit par leur contenu ou leur image de marque. 

la nouvelle campagne #àmafaçon de canal vie

Canal Vie: la télé de toutes les femmes! Pas besoin d'aller plus loin que la signature de la chaîne pour comprendre à qui s'adressent les émissions de Canal Vie, chaîne spécialisée du groupe Bell Média.

Définie comme la source idéale pour «inspirer, divertir et informer toutes les Québécoises», Canal Vie propose une programmation d'automne qui répond «aux préoccupations des femmes» et qui abordent des sujets comme la famille, la santé, les relations de couple, la rénovation, la décoration et les finances personnelles. 

Par une nouvelle campagne de marque multiplateforme, Canal Vie propose d'ailleurs une imagerie revampée qui comporte une nouvelle signature (#àmafaçon) ainsi qu'une palette de couleurs diversifiée, deux moyens de mettre en vedette de façon encore plus optimale le cœur de la marque: la femme.

Cette façon de faire – s'adresser à un auditoire précis, en proposant du contenu articulé autour de la cible – s'étend de plus en plus dans le paysage télévisuel québécois. Cela touche aussi les réseaux sociaux.

Pour promouvoir sa nouveauté Xoxo, décrite comme «la nouvelle ère de la téréalité», Québecor passe par la plateforme Instagram. Avec l'aide d'une vidéo du direct, le réseau a dévoilé l'animatrice de la nouvelle émission, Anouk Meunier, en plus de présenter les 26 candidates de cette première saison. Un moyen de toucher la cible – les milléniaux – là où elle se trouve le plus souvent: au bout de son téléphone.

L'utilisation de la technologie ne se limite pas aux contenus télés destinés aux membres de la génération Y. Télé-Québec, par exemple, a récemment dévoilé deux nouvelles plateformes numériques: Coucou, pour les 3-5 ans, et une version entièrement renouvelée de Skwat, qui devient Squat, pour les 6-12 ans. Les deux visent à se positionner comme des incontournables pour le contenu destiné aux enfants. 

Québecor Contenu et Vidéotron ont aussi annoncé récemment un partenariat avec Télé-Québec, qui permettra aux abonnés de Club illico de découvrir en primeur, durant l'hiver 2019, la quatrième saison de Like-moi!, série originale de Télé-Québec.

like-moi!, une production originale de télé-québec, sera offerte en primeur par club illico l'hiver prochain

Il s'agit là d'une nouvelle acquisition pour le Club illico, qui s’inscrit dans la volonté de Québecor de «consolider [sa] position dans le marché auprès du public des jeunes adultes», selon Caroline Paquet, vice-présidente, commercialisation et contenu, de Vidéotron, tandis que Denis Dubois, directeur général de la programmation de Télé-Québec, y voit «l’occasion de susciter l’intérêt d’une nouvelle clientèle potentielle de téléspectateurs». 

Ainsi, alors que la bataille pour les cotes d'écoute s'apprête à s'étendre à tous les écrans qui composent notre quotidien, le besoin d'une identité claire devient primordial pour les chaînes de télé. Ce constat n'est pas tombé sous silence pour le Groupe V Média, qui dévoilera une nouvelle identité visuelle le 11 septembre prochain. Après les efforts investis dans Noovo, sa plateforme numérique, et le succès web de son émission Occupation double à l'automne 2017, tout porte à croire que le virage promis par la station prendra lui aussi en compte le besoin de s'adresser à un auditoire bien défini.

Pour (re)découvrir les programmations télé 2018-2019, consultez nos articles sur le sujet: Bell MédiaGroupe TVA, Corus, Radio-Canada Télé, TV5 et Unis TV, Groupe V Média et Tou.tv Extra.

*En couverture: Mélanie Maynard, animatrice de l'émission Le club Mel à Canal Vie. Photo: Canal Vie/Bell Média