La référence des professionnels
des communications et du design

Ugo Martinez et Adrien Héron: le duo inséparable nouvellement chez Lg2

Le duo français Ugo Martinez et Adrien Héron, qui se connaissait vaguement avant d'arriver au Québec, fera le saut chez Lg2  le 6 août prochain. Retour sur le parcours des concepteurs-rédacteurs et sur ce qui les a attiré chez leur nouvelle agence.

Le duo est connu notamment pour avoir récemment remporté un Lion de bronze pour le projet Explore Ancient Egypt d’Ubisoft, de même que l’or au Masters of Creativity à Cannes en 2017 alors qu'il était chez Bleublancrouge.

Les concepteurs-rédacteurs continueront à travailler ensemble chez Lg2, sur des projets pour des annonceurs comme Desjardins, Agropur, Hydro-Québec et Tourisme Montréal. 

«Ils sont de cette trempe de créatifs qui se démarquent grâce à leur vision intégrée du métier, où le numérique est omniprésent et intrinsèque à toute bonne idée», mentionne Marilou Aubin, directrice de création à Lg2. 

Le duo a, quant à lui, été attiré par l'agence parce qu'il a senti, dès le début des rencontres avec les employés de celle-ci, qu'ils «parlaient le même langage et partageaient la même passion». «Nous avons été attirés par la culture de l’idée qui règne chez Lg2. C’est une boîte créative exigeante, dont la qualité du produit est la vitrine. Le goût pour l’innovation et le risque est palpable et très séduisant pour des créatifs.»

Parmi les campagnes qui les ont marqués et qui témoignent de cette «culture de l'idée», ils citent notamment le premier jouet éducatif transgenre et la campagne Chambre avec vue. «Celle-ci a vraiment été un coup de coeur pour nous, car on trouvait que ça se démarquait des campagnes habituelles en tourisme où on nous montre souvent de beaux paysages et qui sont répétitives, expliquent-ils. La touche de magie ajoutait vraiment à l'expérience et ouvrait la porte à plein d'autres choses.»

De la France au Québec

Toujours en duo depuis qu'ils sont au Québec, les deux créatifs français se sont pourtant seulement rencontrés ici chez Bleublancrouge, même s'ils se connaissaient par amis interposés en France.

Adrien Héron a fait ses débuts en 2006 à Paris à l'agence BETC où il a travaillé pendant six ans, ponctués par un arrêt de deux ans à DDB Paris. Ubisoft, Canal+ et Disneyland sont parmi les plus importants comptes sur lesquels il a collaboré pendant ces années. L'idée d'immigrer au Québec a plutôt été un coup de tête, qui l'a amené à cogner à la porte de Bleublancrouge en décembre 2014. 

De son côté, Ugo Martinez a entamé sa carrière de publicitaire en 2009 chez DDB Paris, puis chez Magic Garden et chez FF Creative Community, toujours dans la même ville. Ces années l'on amené à créer pour des annonceurs comme Orangina, Guerlain, la banque en ligne Société générale et la Société nationale des chemins de fer français. C'est en recevant un appel de Jonathan Rouxel, associé, vice-président et directeur de création de Bleublancrouge, que le créatif a décidé de mettre le cap sur le Québec, où il a tout de suite commencé à travailler pour l'agence au début de 2016.

«Dès ma première semaine de travail, on a été mis en duo et on travaillé sur Ubisoft», explique-t-il.

Du marché québécois en publicité, les deux créatifs connaissaient seulement le rayonnement de certaines agences. Ils ont donc été plongés dans cette nouvelle culture directement en agence.

Une culture publicitaire qui diffère tout de même de celle en France, selon leur expérience jusqu'à maintenant. «On nous a vite donné de la liberté créative ici, chose qui est plus difficile et longue à acquérir en agence en France, souligne-t-il. On travaille aussi plus près des artisans ici et la complicité et la coopération avec eux est plus grande, plus directe qu'en France où c'est plus cloisonné.»