La référence des professionnels
des communications et du design

Sid Lee veut amplifier la voix des femmes dans l'industrie

L'agence montréalaise Sid Lee vient de joindre Free the Bid, un mouvement qui invite «au moins une femme» à participer à chaque pitch de réalisation pour les projets en cours de production.

Claudia Roy, chef mondiale de la production, du contenu et de l'expérientiel de Sid Lee, est à la source de cette initiative. Si l’industrie est collectivement responsable d'équité et de changement, un maigre «3% des publicités au Québec sont réalisées par des femmes», indique celle qui œuvre en production depuis une vingtaine d’années, principalement avec des hommes. Pour Sid Lee, il faut que chaque personne se sente accueillie, incluse et reconnue au sein de l’industrie. 

claudia roy

sid lee

«Alors que les femmes constituent le groupe de consommateurs le plus puissant du monde, effectuant 85% de tous les achats, moins de 7% des réalisateurs publicitaires et moins de 3% des directeurs de création sont des femmes.» 

Effet domino 

Pour l’instigatrice de Free the Bid, la cinéaste Alma Har’el, il n’y a qu’une manière efficace d'amorcer le changement: que les femmes soient entendues. «L’industrie de la publicité doit se rassembler et persuader les annonceurs de travailler avec des réalisatrices. Je n'aurais pas pu devenir une cinéaste indépendante et tourner les films que je veux si je n’avais pas gagné ma vie en réalisant des publicités.»

Dans un effort global, Sid Lee est la première agence au pays à se rallier à cette «entente morale». Alors que les agences demeurent généralement discrètes sur leur bassin de réalisateurs de talent, «l’idée derrière Free the Bid est de donner aisément accès à une liste de femmes travaillant dans le domaine.»

«Il faut que chaque personne se sente accueillie, incluse et reconnue au sein de l’industrie.»

Puisque le pitch représente généralement la porte d’entrée dans le monde de la publicité, Claudia Roy croit fermement qu’en créant des occasions et de l'espace, de nouveaux visages de la réalisation émergeront et, dans la foulée, de nouvelles manières de raconter les histoires. «À terme, nous espérons que les agences emboîteront le pas et que les maisons de production embaucheront plus de réalisatrices.»

L’exemple The North Face

La plateforme Move Mountains, conçue pour The North Face, est la première réalisation concrète de Sid Lee depuis son entrée dans le mouvement Free the Bid. L'opération a été produite et dirigée par un groupe principalement composé de femmes. Équipes internes, annonceurs et partenaires de production ont tous mis la main à la pâte pour dénicher des visages féminins du métier. «Une campagne pour les femmes, conçue par des femmes», lance Claudia Roy.

Au-delà des agences, plusieurs annonceurs d’envergure ont adhéré au mouvement Free the Bid, dont eBay, Levi’s, Coca-Cola, Visa, HP, Twitter, LinkedIn et même le réalisateur Spike Jonze. 

 

En couverture: image de la campagne Move Mountains pour The North Face par Sid Lee.