La référence des professionnels
des communications et du design

Les tendances générationnelles en information, entre médias web et traditionnels

L'enquête NETendances menée par le Cefrio révèle les grandes tendances générationnelles en matière de consommation web. Si les adultes québécois sont toujours plus branchés, ils se distinguent par leur utilisation de ce temps de connexion, notamment pour s'informer.

Au quotidien, 93% des Québécois de 18-34 ans accèdent au web, relativement à 85% des 35-54 ans, 72% des 55-64 ans, et 58% des 65 ans et plus.

Sans grande surprise, internet représente le principal moyen utilisé par les 18-34 ans pour accéder à de l’information journalistique ou à des nouvelles, dans 90% des cas. La génération y accède par des sites web (60%), des médias sociaux (60%) ou des applications mobiles (40%).

Quelque 54% d'eux ont consulté l’actualité ou les nouvelles à partir d’un appareil mobile au cours du dernier mois, une proportion supérieure à celles des autres groupes d’âge. Si 45% des 35-54 ans parcourent l'information sur un téléphone intelligent ou une tablette électronique, seulement 30% des 55-64 ans et 25% des 65 ans et plus emploient ce support pour s'informer. 

«Les personnes plus âgées continuent de préférer les médias traditionnels, note Claire Bourget, directrice principale, recherche marketing, du Cefrio. C’est le cas pour 88% des 35-54 ans, 92% des 55-64 ans, et 97% des 65 ans et plus.»

De telles données pourraient, entre autres, s'expliquer par un niveau d’aisance plus faible à utiliser internet que l'ensemble de la population. Parmi les internautes de 65 ans et plus, près du quart (24%) considère leurs aptitudes élevées, une proportion significativement inférieure à celles des autres générations (50%).  

Cette préférence envers les médias traditionnels ne les empêche toutefois pas de profiter du web pour s’informer, puisque «74% des 35-54 ans, 62% des 55-64 ans, et 48% de leurs aînés emploient internet afin d'accéder à l’information», précise Claire Bourget. 

L'enquête complète peut être consultée ici.