La référence des professionnels
des communications et du design

La Banque Nationale fait «monter» les idées des entreprises émergentes en ascenseur

L'événement Startupfest, qui se tenait du 12 au 14 juillet, était l'occasion pour les entreprises émergentes de réseauter et de trouver du financement. La Banque Nationale a proposé une initiative intéressante, signée par Sid Lee, pour attirer le faune entrepreneuriale lors de l'événement. 

La Banque Nationale a proposé un concept intéressant, conçu par Sid Lee: un «ascenseur» a été aménagé lors du Festival, qui, depuis 2011, est conçu pour offrir des occasions de réseautage et des investissements concrets aux nouvelles entreprises. Ainsi, les entrepreneurs devaient entrer dans l'ascenseur et avaient ensuite une minute pour vendre leur idée à la caméra.

En tout, 125 entrepreneurs se sont prêtés au jeu, qui valait tout de même la chandelle. Ils pouvaient en effet mettre la main sur trois prix d’une valeur approximative de plus de 5000$, qui comprenaient un accès exclusif à 150 vidéos pendant cinq mois à Alias entrepreneur-e, deux ateliers au choix d'une durée de trois heures chacun à La Factry, un accès de trois jours pour l’édition 2019 de Startupfest, un service de démarrage d'entreprise de Lex Start et une offre intégrée de services de comptabilité-conseil infonuagiques d'Operio.

En amont des trois jours du rendez-vous, les entrepreneurs étaient aussi invités à s'inscrire en ligne pour avoir la chance de présenter leur concept à des investisseurs de la banque. Des 60 participants qui ont soumis leur formulaire, 13 ont pu présenter leur idée en sept ou huit minutes aux investisseurs. «On a également laissé une place aux entrepreneurs avec le plus de potentiel parmi ceux qui ont présenté une vidéo d'une minute», mentionne Marie-Ève Lemay, directrice principale, Partenariats et marketing expérientiel de la Banque Nationale. 

Il s'agissait de la première fois que la banque donnait accès à son réseau d'investisseurs. Parmi eux, l'on comptait Éric Phaneuf de Partenaires Walter Capital, Alexandros Bottenbruch de Portag3 Ventures, Kate Grant d'Information Venture Partners, Philippe Daoust de NA Venture Fund, Banque Nationale, ainsi que David Dufresne et Nicolas Jacques Bouchard de Panache Ventures.

«Il s'agissait d'une nouvelle approche de la Banque par un partenariat de commandite. D'un côté, l'on proposait de nouvelles façons d'investir à nos partenaires. De l'autre, on offrait la chance aux entrepreneurs de se faire voir.» 

Parmi les 13 jeunes entreprises qui ont «vendu leur salade» aux investisseurs, trois les ont particulièrement attirés par le haut potentiel qu'elles offrent. «Les discussions entre eux se poursuivront pour approfondir davantage leur modèle d'entreprise.»

Du contenu en soutien de l'initiative

Tout un volet de contenu a soutenu cette activation, laquelle s'inscrit dans la stratégie plus large de la Banque Nationale de s'adresser aux entrepreneurs.  

La stratégie de contenu multicanal en soutien à la campagne pour Startupfest a pris plusieurs formes. «Des articles ont été publiés sur le blogue de l'institution financière et une séance de questions-réponses a été organisé sur Twitter sur le sujet de l'entrepreneuriat avec Serge Beauchemin d'Alias entrepreneur·e», souligne Jean-François Légaré, directeur éditorial de Sid Lee. 

L'agence a aussi collaboré avec La Presse+ et Urbania pour sortir de l'écosystème de la banque. Un état des lieux de l'univers des entreprises émergentes montréalaises a ainsi été publié dans La Presse+ tandis qu'Urbania s'est penché sur ce qu'un entrepreneur devait avoir, au-delà du pitch, avant de rencontrer des investisseurs.

Huit capsules vidéo de huit à 15 secondes ont également été produites en Stories sur Instagram à partir des vidéos des participants à l'ascenseur sans compter des vidéos prises lors de l'événement.

Après Startupfest, les articles produits continueront de vivre sur le blogue de la Banque Nationale. De plus, des capsules seront créées à partir des vidéos tournées lors de l'événement dans lesquelles l'équipe a demandé à deux investisseurs leurs meilleurs conseils aux jeunes entreprises. Celles-ci seront présentées à la fin de juillet.

«Cette stratégie de contenu vise à illustrer comment la Banque Nationale accompagne les entrepreneurs en les guidant dans leurs projets, notamment grâce à ses partenaires», précise Jean-François Légaré.

 

Annonceur: Banque Nationale – Marie-Ève Lemay, Jean-François Lauzon, William Brouillard-Roy
Agence: Sid Lee
Direction de création: Jean-François Dumais
Équipe de création: Paul Martel, Félix Drouin, Mathieu Bourgault
Direction, service-conseil: Elsa Vilarinho
Service-conseil: Judith Dupuis, Sophie Houle-Tousignant
Direction de la stratégie: Sonya Mahcine
Stratégie: Valérie Labonté-Côté
Fabrication et assemblage/conception électronique: Robocut Studio

Contenu:
Édition en chef: Jean-François Légaré
Stratégie: Odile Archambault
Création de contenu: Michèle Nicole Provencher
Direction du studio: Marie-Ève Lévesque
Conseil, studio: Alexandra Capistran