La référence des professionnels
des communications et du design

Ogilvy se redéfinit

Ogilvy dévoile à l'échelle mondiale un nouveau logo et sa nouvelle marque intégrée, qui regroupera trois unités d’affaires: OgilvyOne, Ogilvy & Mather Advertising et Ogilvy Public Relations, ainsi que leurs sous-marques et divisions spécialisées. David Aubert, associé et chef de la direction Ogilvy Montréal et Québec, offre quelques précisions.

Par sa nouvelle signature, Propulser tous les aspects d’une marque, Ogilvy souhaite redéfinir sa mission et amorcer, à l'occasion de ses 70 ans, ce que l'entreprise qualifie de «nouveau chapitre».

Nouvelle identité intégrée
En créant un groupe unifié, les entités d'Ogilvy partageront une même identité, un positionnement unique, un modèle de service-conseil, ainsi que leurs profits et pertes.

DAVID AUBERT

De plus, l'agence de WPP offrira des services de consultation en transformation numérique, croissance, conception opérationnelle et innovation. Du même souffle, l'entreprise dévoile la création de Connect, un outil personnalisé de partage des connaissances, développement professionnel et réseautage entre communautés.

Une évolution dans l'air du temps
Pour David Aubert, si ces annonces n'entraînent pas un changement radical à l'échelle locale, elles participent toutefois à renforcer l'approche mise de l'avant depuis un certain temps au Québec. Connect, par exemple, à l'instar de la plateforme Marcel du Groupe Publicis, permettra davantage de partage entre les bureaux et le personnel. Ce type d'outil, selon le dirigeant, répond à une volonté bien réelle des annonceurs qui veulent traiter avec un réseau, soit sentir la force de celui-ci. Une force qu'embrasse David Aubert, même si le bureau de Montréal reste propriétaire à 51%. «Pour nos clients au Québec, je crois fermement que les agences comme la nôtre peuvent participer à l’économie et aider les entreprises à faire face à la concurrence et aux défis liés à la croissance, notamment numérique.» Le réseau leur procure ainsi l'accès à des ressources qui ont vécu ces défis à l’international. «Aujourd’hui, les barrières existent de moins en moins. Donc, utiliser les connaissances d’ailleurs pour les entreprises d’ici répond à un besoin réel de savoir quelle création fonctionne, quel type d’innovation permet de s’adapter à la concurrence.»

Ces changements reflètent en outre ce qui est prêché aux annonceurs avec lesquels le réseau travaille, soit de savoir se transformer. «C'est cela, le marketing d'aujourd'hui: voir les changements, être constamment en mouvement et s'inspirer des meilleures pratiques mondiales, explique David Aubert. Il faut créer de la valeur par l'expérience, et celle-ci comprend tous les points de contact de la marque.»

Une image revampée
Pour son nouveau logo, Ogilvy a fait appel à l'agence de branding et de design Collins. Le symbole «utilise le langage graphique courant de la ligature, représente l’agilité, la collaboration et l’interdépendance des disciplines» explique l'entreprise par communiqué. À l'aide d'un rouge plus vif que le précédent, le logo est accompagné d'une palette de couleurs secondaires de gris, rose, bleu et jaune, et arbore de nouvelles polices de caractère, Ogilvy Serif et Ogilvy Sans, adaptées des anciennes polices. Les sites web, dont celui du Canada, ont aussi été revus pour refléter les changements.