La référence des professionnels
des communications et du design

Lectorat au Québec: Ricardo redevient le magazine le plus lu

L'étude Vividata pour l'été 2018 révèle que le classement des journaux les plus lus à Montréal reste plutôt stable et que Ricardo reprend la tête parmi les magazines de langue française les plus populaires au pays. 

L'étude Été 2018 de la firme de mesure média Vividata dresse le portrait des lectorats adultes des principaux quotidiens et magazines du Canada d'avril 2017 à mars 2018.

Quotidiens Montréalais

Les données fournies pour les journaux concernent l'auditoire moyen non dupliqué hebdomadaire (du lundi au dimanche).

Dans la région métropolitaine de Montréal, Le Journal de Montréal demeure premier en matière d'empreinte* et de lectorat de l'imprimé, alors que La Presse domine pour les éditions numériques. À noter qu'en termes d'empreinte, Le Devoir enregistre une croissance de 7,1% depuis le printemps 2018 et le National Post une croissance de 8,5%.

Le classement des journaux montréalais par empreinte pour l'été 2018:

1. Le Journal de Montréal: 1 565 000 (-16 000)
2. Métro: 1 263 000 (-30 000)
3. 24 heures: 956 000 (-36 000)
4. Le Devoir:  537 000 (+38 000)
5. Montréal Gazette: 494 000 (-5000)
6. The Globe and Mail: 279 000 (+9000)
6. National Post: 258 000 (+22 000)

En ne regardant que l'imprimé, Le Journal de Montréal cumule 1 249 000 lecteurs (-27 000) suivi par Métro qui en compte 1 189 000 (-39 000) et 24 heures avec 923 000 lecteurs (-32 000).

Pour les éditions numériques seulement, toujours du lundi au dimanche, de janvier à décembre 2017 et à Montréal, les cinq journaux les plus consultés ont tous gagné des lecteurs, sauf La Presse. Voici le top cinq:

1. La Presse: 1 058 000(-19 000)
2. Le Journal de Montréal: 722 000 (+7000)
3. Le Devoir: 337 000 (+22 000)
4. Métro: 307 000 (+33 000)
5. Montréal Gazette: 218 000 (+1000)

Parmi les faits saillants mentionnés par Vividata, il est spécifié que bien que les lecteurs soient plus enclins à accéder au contenu numérique de journaux les jours de semaine, un lecteur sur deux lit exclusivement en format imprimé la fin de semaine.

Magazines

Des magazines canadiens de langue française, Ricardo reprend la tête pour ce qui est du lectorat moyen par numéro (1 752 000, +11 000 depuis le printemps 2018) devant CAA Québec/Touring (français et anglais) (1 740 000, -6000), Coup de pouce (1 295 000, +13 000), Vivre mieux (+117 000) et Bel Âge (897 000, -18 000).

En regardant seulement la portée numérique mensuelle des magazines, Ricardo conserve une confortable avance avec ses 705 000 lecteurs (+11 000), suivi des magazines Les Affaires/Les Affaires Plus (309 000, -22 000) et de L'actualité (289 000, -28 000).

Faits saillants: Les marques de magazines ont atteint neuf Canadiens sur 10 ces trois derniers mois. Un lecteur de magazine sur quatre a effectué une recherche en ligne sur un produit/marque ou service après en avoir vu la publicité dans un magazine, et un peu plus d’un sur 10 l’a acheté.

Pour plus d'information, visitez le site de Vividata.

* L'empreinte, telle que calculée par Vividata, correspond à l'auditoire non dupliqué d'adultes qui a lu au moins une édition imprimée ou accédé au contenu numérique du journal au cours de la dernière semaine (lundi à samedi/dimanche).

Photo: @daniel von appenn par Unsplash