La référence des professionnels
des communications et du design

Des coups d'éclat pour attirer l'attention à Cannes

À la chronique Bêtes de pub cette semaine, le vice-président, stratégie, de Havas Montréal, Stéphane Mailhiot, et la journaliste et chroniqueuse Marie-Claude Ducas se penchent sur des coups d'éclat déployés dans la foulée du Festival international de la créativité, à Cannes. 

Stéphane Mailhiot

havas Montréal

Deux jeunes du monde de la publicité fraîchement diplômés qui voulaient s’imposer en marge des Lions de Cannes ont organisé une opération de piratage «audacieuse», «s’inscrivant parfaitement dans la lignée des nouvelles tendances publicitaires», selon Marie-Claude Ducas. 

À l'aide d'une fausse annonce sur la plateforme Airbnb, signalant la location d’un logement à quatre euros, les deux créatifs ont vite attiré l’attention des voyageurs. En cliquant sur le lien, les intéressés ont pu voir que les photos de l'appartement avaient été remplacées par un portfolio garni des œuvres des protagonistes. 

«En détournant la plateforme, ils ont réussi à présenter rapidement leur travail au monde de la publicité», ajoute Marie-Claude Ducas. Ils auraient d’ailleurs obtenu des rencontres avec des joueurs importants de l’industrie.  

«Bien que la vie ne soit pas parfaite, votre profil devrait l'être»

Il est désormais possible de simuler sa présence au Festival international de la créativité grâce à Cannes Faker. Le site propose des photos de l'événement à publier sur son fil d’actualité, «comme si l'on y était», pour «combattre le Fomo (Fear of missing out)» qui s'empare de l'industrie publicitaire. 

marie-claude ducas

L'initiative est l'extension de Life Faker, de la jeune pousse londonienne Sanctus, qui vend des ensembles de photos afin de rehausser une vie sociale jugée décevante. «Bien que la vie ne soit pas parfaite, votre profil devrait l'être», scande ironiquement l'entreprise. I Just Happen To Live HereI Can Be Arty And Deep ou Look At My Holiday And Cry sont des exemples de séries qu'on peut retrouver sur le site. Life Faker souhaite en fait sensibiliser le public aux enjeux d’hyperconnexion et de cyberdépendance sur les réseaux sociaux, pour repenser sa relation avec le web.

Aussi au programme cette semaine: les tendances aux Lions de Cannes, de grandes firmes d'experts-conseils comme Accenture ou EY qui commencent à concurrencer de façon «redoutable» les annonceurs et les groupes publicitaires, et des images de séparation de parents et d’enfants à la frontière mexico-américaine.

Retrouvez l’intégralité de la chronique Bêtes de pub, diffusée le jeudi à l’émission Médium large de Radio-Canada Première.