La référence des professionnels
des communications et du design

Carne Pérou: une agence méconnue qui se démarque à Cannes

Infopresse a demandé aux Québécois présents à Cannes de dénicher une agence un peu moins connue qui fait parler d'elle sur la Croisette. Aperçu du travail de la firme péruvienne Carne.

Carne Perú, une agence boutique du groupe WPP, a participé pour la première fois au Festival international de la créativité de Cannes en 2016. Elle avait alors inscrit quatre campagnes dans 26 catégories différentes.

Une de ses campagnes pour Amnistie internationale avait alors retenu l'attention. Plus de 15 000 personnes sont disparues au Pérou, mais le gouvernement en place refuse d'agir pour les retrouver. L'ultime message visait à faire reconnaître auprès des autorités la compétence des États-Unis pour les retrouver, puis offrir des indemnisations aux familles touchées. Avec l'autorisation des familles de ces disparus, l'agence les a fait revivre. À l'aide des médias sociaux, celles-ci discutaient en ligne avec la population afin de l'encourager à signer la pétition pour faire changer cette situation.

La même année, elle a gagné le Grand Effie grâce à la campagne Tan fuerte como tú pour les ciments Cemento Apu.

Deux ans plus tard, l'agence a mis la main sur ses trois premiers Lions d'argent dans la catégorie Imprimé et affichage extérieur pour ses pièces Adidas’ Followers, KFC’s Followers et Starbucks' Followers exécutées pour l'événement Congreso Anual de Marketing (Camp Perú).

«Le résultat est motivant et inspirant d'autant plus qu'il s'agit de premiers Lions que nous gagnons en plus d'être dans une catégorie très compétitive où le jury est très rigoureux», a commenté à Cannes José Luis Rivera y Piérola, fondateur et directeur de la création de Carne Perú.

Récemment aussi, une campagne de Carne, Hashtaxi, a été repérée par Adweek aux États-Unis. Au Pérou, 90% des taxis ne sont pas officiels. Chaque année, plus de 1000 crimes impliquant des conducteurs de taxi sont perpétrés. L'initiative s'est servie des médias sociaux pour aider les utilisateurs à déterminer si un taxi est sécuritaire avant d'y monter. Ainsi, ils étaient encouragés à utiliser la plaque d'immatriculation du véhicule fautif comme mot-clé à partager sur les médias sociaux. Ensuite, ils pouvaient vérifier sur le site Hashtaxi pour voir si un taxi avait été signalé.

Quelques semaines seulement après le lancement de l'offensive en mars dernier, plus de 10 000 cas avaient été signalés. Ce résultat a mené à l'adoption d'une loi pour modifier la réglementation des taxis au Pérou.

Les revenus du groupe WPP sont répartis entre l'Amérique du Nord (25%), le Royaume-Uni (21,4%), l'Europe de l'Ouest (17,9%) et le reste du monde (35,7%), selon une récente analyse de Media in Canada.

 

Infopresse couvrira les finalistes et gagnants du concours, en plus de rapporter les faits saillants de l’événement. Suivez le dossier Lions de Cannes 2018 sur notre site web. Abonnez-vous à l'infolettre en suivant ce lien.