La référence des professionnels
des communications et du design

5 campagnes qui récolteront des Lions selon l'industrie

Alors que le coup d'envoi pour le Festival international de la créativité a officiellement été donné à Cannes, Infopresse a pris le pouls de l'industrie afin de connaître les campagnes qui ont des chances de remporter les grands honneurs.

1. It’s all Tide ads, de Tide

«Exactement le genre de campagne qui fait triper les publicitaires souligne Patrick Michaud, directeur de création adjoint de Cossette. Une pub dans une pub comme on en voit 1000, mais cette fois, avec un insight créatif tellement fort qu’on ne peut qu’être jaloux. Et comme on ajoute à cela une réalisation et une performance d’acteur impeccable, aucune chance que le jury boude It’s all Tide ads de Saatchi & Saatchi NY. Je prends les paris

Un choix partagé par Étienne Turcotte, directeur artistique de Havas Montréal. De son avis, l'opération surpasse toutes les campagnes à valeur sociale, telles que The Talk, Trash Isles, Palau Pledge, ou même la campagne Home Pod, «ultra-léchée et réalisée de main de maître». «En une minute, cliché après cliché, cette exécution marque et nous reste en tête durant toutes les publicités subséquentes. Lorsqu’on sait combien coûte une publicité au Super Bowl, cet insight est brillant. Il vient complètement jeter dans l'ombre les autres publicités diffusées lors de l’événement. Difficile à battre. »

2. Safety Spoke 4, d'Uber Eats

Pour Marie-Élaine Benoit, associée et directrice de la création de Sid Lee, l'utilisation du produit Fukushima Wheels par l'agence Ogilvy & Mather du Japon s'est le plus démarquée. «La sécurité à vélo est un enjeu presque partout. Le produit de Fukushima Wheels répond déjà très bien à cette problématique. Le partenariat avec Uber Eats d’en faire un objet de design publicitaire où le média devient le message afin de conscientiser les gens sur la sécurité à vélo est géniale et jamais vu auparavant.»

3. Nothing beats a Londoner, de Nike

La campagne de l'agence londonienne Wieden+Kennedy Nothing beats a Londoner de Nike est la préférée d'Alexandre Jourdain, directeur de création de Lg2, qui croit qu'elle devrait remporter les grands honneurs cette année.

«D’abord, la pièce maîtresse, un film de trois minutes se veut un condensé de fierté londonienne avec un insight clair: de par leur histoire qui les précède et leur contexte, les Londoniens ont développé une attitude unique. Il faut éviter de cligner des yeux quand ça part, tellement il se passe des choses dans cette vidéo. C’est rempli d’actions, de célébrités et d’athlètes, mais la présence de jeunes personnes ordinaires rend la vidéo vraiment authentique. Ce n’est pas tout, car la campagne comprend aussi un écosystème complet avec des stories Instagram à rendre tous les créateurs de contenu jaloux, des gif loopers construits à la perfection et des entrevues bien ficelées avec des athlètes londoniens émergents. Du grand art!» 

4. Hot & Spicy, de PFK

Étienne Bastien, associé et chef de la création d'Ogilvy, a passé la journée au Palais des festivals à Cannes et a identifié une campagne d'Ogilvy & Mather Hong-Kong pour PFK qui, selon lui, devrait repartir avec plusieurs Lions.

«Une idée simple et visuellement explosive exprimée en seulement deux mots: Hot & Spicy. Difficile de faire mieux pour vendre du poulet, aussi hot soit-il.»

5. Le choix d'Infopresse

Le message vidéo de quatre minutes, conçu par Spike Lee pour la campagne Welcome Home d'Apple HomePod confirme que le réalisateur de 48 ans méritait tous les honneurs reçus lors de l'édition 2017 des Lions de Cannes. La vidéo, dont la chorégraphie est signée par Ryan Heffington, met en vedette la musicienne et danseuse anglaise FKA Twigs et propose un univers magique et artistique sur une musique du groupe Anderson Paak.

Infopresse couvrira les finalistes et gagnants du concours, en plus de rapporter les faits saillants de l’événement. Suivez le dossier Lions de Cannes 2018 sur notre site web. Abonnez-vous à l'infolettre en suivant ce lien.