La référence des professionnels
des communications et du design

Selena Lu, une nouvelle présidente «sur le terrain» pour la Jeune Chambre de commerce de Montréal

«Plus de jeunes, de femmes et de diversité»: c’est la mission que compte remplir la nouvelle présidente de la Jeune Chambre de commerce de Montréal (JCCM), Selena Lu.

Dixième femme à briguer la présidence de la JCCM depuis 1931 – sur 81 présidents – et «certainement la première Asiatique», selon elle, l’avocate en droit commercial de Lapointe Rosenstein Marchand Melançon, compte davantage miser sur le travail terrain. «Mon prédécesseur, Nicolas Duvernois, a accompli un travail extraordinaire au point de vue de la visibilité. Dans mon mandat prochain, je veux assurer une présence dans les activités des autres Chambres de commerce et au sein de la communauté.»

Nicolas Duvernois et Selena lu

gala arista pour la relève d’affaires québécoise

En 2016, Selena Lu s’est classée parmi les finalistes de la catégorie «Leadership au féminin» au concours des Grands Prix de la relève d’affaires du Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec. La condition des femmes dans le monde des affaires est «un cheval de bataille» pour la jeune avocate, depuis le début de sa carrière. «Alors que 70% des diplômées des écoles de droit sont des femmes, seulement 19% siègent à la tête des cabinets privés.»

Selena Lu pourra compter sur le soutien d’une génération ambitieuse incarnée par une relève d’affaires engagée.

Elle considère qu’encore peu de femmes ont accès aux sphères de pouvoir, «encore moins de jeunes et de minorités visibles». Pourtant, une récente étude internationale menée auprès de 50 000 personnes dans une soixantaine de pays a démontré que les meilleures performances en entreprises proviennent d’une zone de parité hommes-femmes au sein de l’équipe de gestion, se situant de 40% à 60%.

Actuellement en congé de maternité, Selena Lu croit que des mesures importantes devraient être mises en place dans le milieu des affaires en ce qui a trait aux vacances parentales. «Les entreprises ont beau dire qu’elles veulent mettre les femmes de l’avant, mais une fois qu'elles sont confrontées à la réalité, on se rend vite compte qu’elles ne sont pas prêtes à faire face à la situation.»

Un mandat «ambitieux»

En plus du leadership au féminin, la présidente de la JCCM, qui entrera en poste le 1er juillet, s’engage à militer pour l’éducation à la persévérance scolaire, le développement durable, l’entrepreneuriat et la rétention des talents à Montréal. Celle qui a déjà présidé l’Association des jeunes professionnels chinois et asiatiques explique que «malgré la foule d’étudiants d’origine chinoise dans les universités montréalaises, bon nombre d’entre eux quittent la ville après leur diplôme». Même chose pour les Québécois nés au pays, qui préfèrent de plus en plus poursuivre une carrière à l’international après leurs études. «Montréal est une ville où il faut bon vivre, propice au développement de l’intelligence artificielle, entre autres. Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, il est primordial de faire rayonner notre relève.»

La condition des femmes dans le monde des affaires est «un cheval de bataille» pour la jeune avocate.

Un agenda «ambitieux», selon Selena Lu, qui pourra cependant compter sur le soutien d’une génération ambitieuse incarnée par une relève d’affaires engagée. «Les milléniaux représentent la partie la plus importante de la population active québécoise, en plus d’avoir le niveau de scolarité le plus élevé. Ils ont voyagé dans le monde, parlent plusieurs langues. Cette génération façonne le Montréal d’aujourd’hui et de demain.»

Déjà très engagée dans la communauté montréalaise, Selena Lu a entre autres siégé au conseil d’administration de la Caisse Desjardins De Lorimier-Villeray et de la Société du Jardin de Chine de Montréal, est membre du conseil d’administration du Festival Mode & Design, du Musée national des beaux-arts du Québec et du Collège des administrateurs de sociétés, en plus d’avoir reçu en 2017 le prix du Lys de la Diversité pour son engagement social et communautaire.