La référence des professionnels
des communications et du design

Sid Lee s'inspire des médias pour créer une cellule de contenus marketing

Sid Lee a récemment annoncé l'arrivée de cinq nouveaux joueurs provenant du milieu des médias dans son équipe de contenu marketing, ayant ainsi fait passer ce groupe de trois à 20 en deux ans. Entrevue avec Vincent Ramsay-Lemelin, directeur principal de la création numérique et de l’innovation, sur cette croissance.

À son arrivée chez Sid Lee en 2016 à titre de directeur principal de la création numérique et

Vincent Ramsay-Lemelin

sid lee

de l’innovation, Vincent Ramsay-Lemelin pouvait compter sur une équipe de trois personnes. Deux ans plus tard, elle en compte 20. 

Devant cette croissance, l'agence a décidé de mettre sur pied une cellule de contenu qui réfléchit davantage comme un média dans ses processus. «Il faut faire attention, l'équipe ne se veut pas un média, précise-t-il. Elle emprunte la rigueur de contenu quotidienne aux médias dans le traitement de l'information pour offrir une nouvelle authentique et d'intérêt à un auditoire, plutôt que d'inventer une histoire, comme le fait parfois la publicité.» 

L'équipe emprunte la rigueur de contenu quotidienne aux médias dans le traitement de l'information pour offrir une nouvelle authentique.

Le spécialiste explique en effet que la présence toujours grandissante des marques dans la diffusion de contenu submerge les gens dans un océan d’information. Elles n'ont d'autres choix que de démontrer de l'originalité pour livrer un contenu marquant et en continu à un auditoire captif et avec lequel elles s’entretiennent d’égal à égal.  

Un premier pas dans cette direction a été franchi avec l'embauche de cinq joueurs provenant du monde des médias. Ainsi, l'ex-rédacteur en chef du magazine enRoute, Jean-François Légaré, est devenu éditeur en chef. Il copilotera l'équipe composée de créateurs en contenus, stratèges, superviseurs et coordonnateurs. Martin Beauséjour, un ancien de La Presse, devient rédacteur en chef, et Stéphanie Houle, Odile Archambault et Michèle Provencher occuperont respectivement les postes de superviseure, stratège et créatrice de contenu.  

Si certains viennent des grands médias, un certain équilibre a été recherché pour inclure aussi des membres dans les médias dits organiques, comme les blogues. Odile Archambault, par exemple, a lancé le livre Maman a un plan et elle exploite un blogue du même nom qu'elle enrichit.

La vidéo à l'avant-plan

Avec cette approche renouvelée, Sid Lee souhaite solidifier son expertise à créer des plateformes de contenu, comme celles qu’elle a produites avec la Banque Nationale et The North Face, ou encore des publications créatives, comme Places of Intimacy et Les colosses

Le livre Places on Intimity, produit avec l'équipe de Sid Lee à Paris et distribué dans les librairies, présentait les meilleurs hôtels pour faire l'amour pour la marque de préservatifs Skyn. 

Bien qu'elle ait développé du contenu rédactionnel, l'agence place les contenus vidéo au cœur de sa stratégie de contenu. Ainsi, l'équipe compte deux vidéastes et deux journalistes attitrés au contenu rédactionnel et à la recherche. «Les journalistes vont chercher l'information sur le terrain. Avec Air Transat, par exemple, ils ont posé des questions aux gens pour s'assurer de la pertinence du contenu qui allait être présenté en capsules vidéo sur Instagram.»

 

Photo: Stéphanie Houle, Martin Beauséjour, Michèle Provencher, Odile Archambault et Jean-François Légaré