La référence des professionnels
des communications et du design

L'actualité économique en rattrapage: Evenko et Bell mettent la main sur Juste pour rire

Evenko et Bell mettent la main sur Juste pour rire, Samsung devra payer une lourde amende à Apple, et Pages jaunes dans la mire de l'Office de la protection du consommateur: voici les principales nouvelles économiques de la dernière semaine.

Juste pour rire demeure entre les mains de Canadiens

Bell et Evenko prendront le contrôle du Groupe Juste pour rire, avec 51% des actions en partenariat avec le groupe américain ICM Partners, «pour un prix qui ne sera pas divulgué», rapporte le quotidien montréalais La Presse. Le 15 mars dernier, Juste pour rire annonçait la vente de l'entreprise à ICM, pour 65 millions$. Toujours selon La Presse, «la facture totale des deux nouveaux partenaires en représenterait la moitié, et ils seraient à parts égales dans cet achat». La transaction sera officialisée d'ici la mi-juin.

Avant de conclure cette entente avec Evenko et Bell, ICM aurait discuté avec plusieurs sociétés possiblement intéressées: Québecor, Rogers, la Caisse de dépôt et placement du Québec, le Fonds de solidarité FTQ, en plus d'une négociation plus approfondie avec le réseau V. Rappelons que Québecor Média s'était désisté en cours de route, ayant décidé de ne pas renchérir sur l'offre d'ICM.  

Samsung devra payer 533 millions$US à Apple

Le jugement survient après sept ans de batailles juridiques sur la question de «violation de brevets» pour cinq des téléphones intelligents de Samsung sortis de 2010 à 2011. «Le groupe aurait bel et bien copié le design de l'iPhone de son concurrent américain Apple» et devra donc s'acquitter d'une amende de 533 millions$US, selon l'Agence France-Presse. 

Alors qu'Apple réclamait un peu plus d'un milliard$, Samsung était disposé à dédommager sa concurrente à hauteur de 28 millions$. La justice américaine a finalement imposé une amende «médiane». La décision pourrait bien constituer un cas de jurisprudence, selon lequel un téléphone intelligent serait considéré «objet de design». 

Apple accusait notamment le groupe sud-coréen d'avoir «emprunté plusieurs aspects de l’interface de l’iPhone, comme la grille d’icônes de l’écran d’accueil en plus de certains «gestes» imaginés par Apple. Samsung, qui ne commercialise plus le modèle incriminé, devra par ailleurs payer 5 millions$ pour l'emploi de certaines fonctions du iPhone. Les deux entreprises détiennent actuellement près de 35% du marché mondial. 

Pages jaunes dans l'eau chaude

Le groupe Pages jaunes se retrouve dans la mire de l'Office de la protection du consommateur (OPC), l'entreprise ayant reçu «52 plaintes au cours des deux dernières années entourant certaines pratiques de vente», a dévoilé La Presse canadienne. L'affaire semblait porter principalement sur la durée des ententes entre des commerçants et les vendeurs de Pages jaunes solutions numériques et médias, entourant certaines modalités comme l'affichage sur le web et les tarifs. «Une vingtaine de plaintes portaient sur des pratiques présumément trompeuses.»

Le porte-parole de l'OPC, Charles Tanguay, soutient que «l'entente publicitaire ne semblait pas bien comprise par le client», citant au passage l'exemple de certains qui «pensaient que le tarif était de 200$ pour l'année, alors qu'il était de 200$ par mois». Des commerçants affirment même avoir reçu des factures alors qu'ils auraient décliné par téléphone les ententes proposées.

Fuite de données chez Crop?

La maison de recherche Crop accuse Daniel Juillet, vice-président démissionnaire, d'avoir quitté l'entreprise avec des banques de données «névralgiques», indiqué le quotidien montréalais La Presse. L'ancien dirigeant aurait démissionné au début de mai, «quelques semaines après avoir demandé et obtenu copie de certaines bases de données de la part d'une responsable informatique de la firme».

Il ne s'agirait pas de l'entièreté des données de la société, mais plutôt des «données de plusieurs projets sur lesquels il travaillait et sur lesquels il avait visiblement l'intention de nous faire concurrence», a confié à La Presse le président de Crop, Alain Giguère. Daniel Juillet était responsable des études pour des festivals et des événements. 

Alors qu'Alain Giguère croyait que son ancien vice-président «changeait de domaine», Daniel Juillet serait plutôt parti mener des études d'opinion au sein d'une entreprise de commandites d'événements. «Ces nouvelles responsabilités violent les obligations de non-concurrence que Daniel Juillet avait accepté de respecter en devenant dirigeant de Crop», devant renoncer de rivaliser la firme pendant «au moins six mois».

La réputation de Tim Hortons en chute libre

La réputation de Tim Hortons en a pris pour son rhume cette année, selon une étude du cabinet de recherche Reputation Institute, qui examine les entreprises les plus «réputées» au pays. Tim Hortons est passée de la 13e à la 67e place, une chute incontestable parmi les 250 entreprises analysées. En avril dernier, le cabinet de relations publiques National et la maison de recherche Léger dévoilaient des résultats semblables quant à la réputation de la chaîne, passée du quatrième au 50e rang dans un classement des 100 entreprises les plus aimées au pays.

Fondée sur les évaluations de 27 000 Canadiens, invités à noter les entreprises selon «les produits, l’innovation, la gouvernance en milieu de travail, la citoyenneté, le leadership et le rendement financier», l'étude place Google, Lego et Rolex en tête, alors que les sociétés canadiennes Jean Coutu, Mec, Canadian Tire se classent parmi les 20 premières. 

L'ouverture d'un entrepôt Amazon à Ottawa engendrerait 1000 emplois

Le géant américain de la distribution en ligne Amazon devrait réaliser un investissement important à Ottawa, avec l'ouverture d'un centre de distribution qui emploiera environ 1000 personnes, selon Radio-Canada. Dans une entrevue accordée à CBC, le député d'Orléans, Andrew Leslie, indiquait que «l'entreprise va employer environ 1000 personnes. Il s'agit de bons emplois pour la classe moyenne et il s'agira d'un centre de transport». L'entrepôt est le fruit du travail conjoint des trois niveaux de gouvernement, pour attirer le géant de la distribution. 

 

En couverture: page Facebook de Juste pour rire