La référence des professionnels
des communications et du design

Une identité visuelle québécoise pour un hôtel design de Dubai

Un mois seulement après son ouverture le printemps dernier, le Form de Dubaï entrait dans le club élite des Design Hotels. Amalgamant architecture moderne et ancienne, art visuel et signalétique minimaliste, les concepteurs souhaitaient proposer un concept à la fois personnalisé et élégant. Marc Kandalaft, designer responsable de l'identité de marque et de la direction artistique de cet établissement unique en son genre, en dit davantage. 

 

L'EXTÉRIEUR DE L'HÔTEL FORM, UNE RÉALISATION DE LA FIRME ARCHITECTURE STUDIO

Au printemps 2013, le propriétaire de l'actuel hôtel Form a contacté Marc Kandalaft, spécialiste de marque et fondateur de l'agence Rap, afin qu'il crée pour l'établissement une identité de marque reflétant son ambitieuse vision. Depuis plusieurs années, l'homme d'affaires chérissait l'idée de construire un concept d'hôtel unique, un lieu à la fois élégant et avant-gardiste qui transformerait l'expérience des voyageurs. Avec comme bagage une connaissance des milieux de l’hôtellerie et de la restauration, en plus de nombreux contacts au Moyen-Orient, le designer montréalais d'origine franco-libanaise a accepté de se lancer dans l'aventure.

«Grâce à un travail global centré autour de l’identité de marque, mais aussi grâce à nos interventions en stratégie, direction artistique, signalétique, design, packaging, direction photo, expérience en ligne, ambiance sonore et, bien sûr, à notre collaboration avec la firme parisienne Architecture Studio, nous avons réussi à faire du Form le tout premier hôtel du Moyen-Orient à faire partie du club reconnu des "Design Hotels". Ils ne sont que 292 dans le monde», raconte Marc Kandalaft.

Conception pondérée 

LOGO DE L'HÔTEL

Comment l'hôtel Form est-il arrivé à se tailler une place dans cette prestigieuse liste? Grâce à l'élaboration d'une identité de marque pointue et personnalisée, alors que la plupart des chaînes hôtelières proposent bien souvent des concepts commerciaux plutôt génériques.

La facture visuelle de l'hôtel y est aussi pour quelque chose. Selon le designer, cette dernière devait insuffler un certain raffinement, sans déstabiliser le fragile équilibre qui risquait de faire basculer l'hôtel – qu'on juge abordable et accessible – dans la catégorie des établissements hôteliers de luxe de Dubaï (dont la plupart sont des cinq à huit étoiles). 

«Sur le plan de la signalétique, on a partagé plusieurs idées avec le client et les architectes du bâtiment, explique Marc Kandalaft. On a aussi beaucoup travaillé sur la notion de cercle et de rythme. Le logo de l'établissement est à la fois rétro et contemporain, et l'on a mis de l’avant les formes géométriques et les couleurs. On espère avoir conçu un symbole qui pourra perdurer.» 

Cette mission, qui vise un rapprochement avec une clientèle dynamique généralement âgée de 20 à 40 ans, a aussi influencé la typographie «qu'on voulait simple, sympathique et humaine, mais avec du caractère». Selon Marc Kandalaft, cette dernière est très subtilement arrondie de manière à ce qu’elle soit agréable à lire tout en conservant une certaine force. Un site web alliant navigation fonctionnelle et esthétique minimaliste, et où l'on retrouve une vaste sélection de photos léchées, soutient à son tour l'identité de l'hôtel. 

 

SIGNALÉTIQUE

SIGNALÉTIQUE

L'image soignée de l'endroit émane aussi des objets, des accessoires et des produits fournis par l'établissement. Sac pour la plage, uniforme des employées, soins cosmétiques, robes de chambre, rien n'est laissé au hasard. «Nous avons trouvé une façon de positionner le logo sur tout ça. Parfois, dans les chaînes d'hôtels, il y a une surutilisation du logo, ce qui peut dans certains cas tuer la marque. De notre côté, l'on voulait vraiment créer une identité complète beaucoup plus riche qu’un logo simplement plaqué partout.»

SIGNALÉTIQUE SUR LES ACCESSOIRES OFFERTS 

SIGNALÉTIQUE DES CHAMBRES

Collaboration au service du design

Comme pour l'identité de marque, les concepteurs d'Architecture souhaitaient que le design d'intérieur demeure intemporel, tout en projetant une certaine norme de qualité. Les 136 chambres, d’une superficie de 20 à 50 mètres carrés, les halls et le restaurant présentent tous une esthétique résolument contemporaine, à laquelle on a ajouté une touche art déco. Comptoirs en marbre, boiseries et meubles fabriqués sur mesure soutiennent dans l'espace cette dimension luxueuse, mais discrète, recherchée par les créateurs. En se promenant dans l'hôtel, les visiteurs peuvent également découvrir les créations originales de l'artiste et photographe Nina Dietzel qui habillent les murs des différentes pièces. 

RESTAURANT DE L'HÔTEL FORM

CHAMBRE DE L'HÔTEL FORM

Marc Kandalaft croit que le travail collaboratif des acteurs derrière le concept de l'hôtel, qui a permis de jumeler harmonieusement l'aménagement intérieur et l'image de marque, est ce qui lui a valu d'être sélectionné sur la prestigieuse liste des hôtels designs du monde.

«C'est assez rare que pour de gros projets comme celui-là, un client contacte une agence de design et d’identité de marque aussi tôt dans le processus. Nous nous sommes tous retrouvés à Beyrouth pendant l'été 2013 pour rencontrer les équipes, puis avons passé deux journées entières à échanger, imaginer, débattre de ce que pourrait devenir cet hôtel. Cette rencontre a été vraiment importante et nous à tous permis de retourner ensuite dans nos pays respectifs et de nous concentrer à créer autour d'une vision commune. Le projet a représenté un travail d’équipe de longue haleine et nous sommes fiers d'en avoir été les chefs d'orchestre, garants de la marque Form.» 

 

Photos: hôtel Form