La référence des professionnels
des communications et du design

Illustration Québec: «Regrouper, soutenir et promouvoir»

Association créée en 1983, Illustration Québec regroupe, soutient et promeut les illustrateurs du Québec. Porté à sa présidence en avril dernier, l'illustrateur Julien Castanié discute avec Infopresse de ses objectifs, des défis de l'industrie et de la résurgence de l'illustration en communications-marketing.

On constate un retour à l'illustration en communications-marketing. Quelle est votre perspective sur ce phénomène?

grand prix artisan en illustration au concours créa 2018 remis à cécile gariÉpy pour la campagne c'est l'fun quand c'est simple de plaisirs gastronomiques

Cette tendance s'amplifie. Je crois que ça découle du fait qu'il est de plus en plus difficile de proposer une communication singulière, originale et qui se démarque, surtout lorsqu'il est question de communiquer des valeurs complexes et subtiles. En publicité, l'illustration permet ça: l'on peut raconter une ambiance, une émotion, un ton et des enjeux qui collent au message de la marque. Je remarque aussi de plus en plus d'illustrations sur le web. Plusieurs services numériques souffrent d'une image plutôt froide. L'illustration permet de rajouter un peu d'humanité là-dedans.

Qu'est-ce qu'un annonceur ou une agence doit considérer dans le choix d'un illustrateur?

Je crois que, comme dans tous les rapports entre une organisation et un pigiste, la base est un rapport d'égal à égal. À partir de là, il faut reconnaître que l'illustrateur détient l'expertise dans la création d'images. Faire un choix n'est pas évident. C'est la raison pour laquelle nous offrons un répertoire de nos membres sur notre site web, lequel contient quelques réalisations pour chaque professionnel. Ça facilite la tâche de trouver un illustrateur en fonction des besoins d'un annonceur.

Quels sont vos objectifs pour Illustration Québec?

Nous consoliderons et développerons notre positionnement de référence pour les illustrateurs du Québec. Nous continuerons de former et de professionnaliser nos membres, de leur fournir les outils pour travailler de façon efficace.»

Ces objectifs découlent de la conception d'un plan stratégique. Un état des lieux a été réalisé, imposant dès lors une grande question: comment peut-on mieux répondre à la réalité de nos membres, particulièrement à l'ère du numérique?

La collection de sérigraphies Les montréalaises, réalisée par Julien Castanié en collaboration avec Marmit. La collection explore l’architecture d’un quartier de Montréal et propose une lecture de ses façades et de ses rues.

 

Comment s'articule l'action de l'association?

Notre mission se décline sur trois axes: regrouper, soutenir et promouvoir. Une réalité du métier est qu'on est souvent seul devant notre écran ou table à dessin. C'est important de se rencontrer, d'échanger et de mettre nos connaissances en commun. Nous organisons des 5 à 7 de réseautage, par exemple, entretenons un groupe Facebook à ces fins.

Plusieurs programmes nous permettent de soutenir nos membres. Nous accompagnons la relève – on pense souvent qu'on apprend tout ce dont on a besoin à l'école, mais la réalité du marché est bien différente. On leur offre un guide de survie, lequel contient les bases pour réussir en illustration. On a aussi un programme de mentorat, des master classes, des formations et des ressources pratiques sur les devis et la facturation, entre autres.

Finalement, pour promouvoir l'illustration québécoise, nous organisons des expositions – certaines ont même voyagé jusqu'au Mexique, en France, en Allemagne et en Belgique. Notre site web et nos réseaux sociaux nous permettent aussi de mettre de l'avant le travail de nos membres.

Quel est l'enjeu important de cette industrie?

La question des droits d'auteur et de l'économie qui y est liée est importante. En ce moment, au Canada, l'on est en train de repenser la Loi sur le droit d'auteur pour l'adapter aux réalités actuelles – c'est quelque chose qu'on surveille. Nous avons aussi des partenariats avec des entités juridiques pour mieux accompagner nos membres sur ce sujet.

 

 

Photo d'Alex Tran

Cette entrevue a été retravaillée et condensée à des fins de clarté.