La référence des professionnels
des communications et du design

L'actualité en rattrapage: l'essentiel de la semaine

Le nouvel Accord de libre-échange nord-américain (Alena), une ronde de financement de 128 millions$ pour Hopper, et Amazon élève son salaire minimum à 15$ l'heure: voici les principales nouvelles médiatiques et économiques de la dernière semaine.

L'Alena devient l'Accord États-Unis-Mexique-Canada (Aeumc)

Ça y est, l'entente est tombée entre le Canada et les États-Unis, de concert avec le Mexique, après un marathon de négociations de 14 mois. L'Accord de libre-échange nord-américain (Alena) devient ainsi l'Accord États-Unis-Mexique-Canada (Aeumc), dans une formule plus «progressiste», selon la promesse du gouvernement Trudeau. 

Rappelons que l'administration Trump avait donné au Canada jusqu'au 1er octobre pour conclure un traité en remplacement de l'Alena, alors que les États-Unis avaient déjà scellé une entente séparée avec le Mexique à la fin d'août. Si le Canada a fait des concessions sur la gestion de l’offre en ouvrant une brèche de 3,6% dans le marché de produits laitiers, il a toutefois pu conserver l’exemption culturelle, sorte de bastion pour le secteur de la culture. Le chapitre 19, le mécanisme de résolution des différends entre les gouvernements et les entreprises, demeure en place, tout comme le chapitre 20 pour régler les litiges entre gouvernements.

Hopper récolte 128 millions$

L'application de voyage Hopper a mené une ronde de financement de 128 millions$, pilotée par Omers Ventures. Il s'agit d’une des plus élevées dans l’industrie du voyage cette année, en plus de se tailler une place dans le palmarès des cinq plus importants investissements en capital-risque au Canada. Avec cet investissement, la jeune pousse montréalaise souhaite poursuivre son expansion internationale et ses investissements dans l’intelligence artificielle. 

Amazon élève son salaire minimum 

«Mieux vaut devancer l’appel que de se le faire imposer par les politiques ou la loi du marché», indiquait Le Monde. Amazon a annoncé le 2 octobre qu’elle fixait le revenu minimal de ses employés à 15$/l’heure, suivant le mouvement initié par Walmart et Target, notamment. Bien que salué, le geste ne berne personne: le salaire moyen dans les entrepôts d’Amazon, à 29 000$US, a largement terni son image, alors que son poids boursier avoisine les 1000 milliards$US. 

La mesure, qui entrera en vigueur à partir du 1er novembre, concerne 250 000 salariés à temps plein et 100 000 travailleurs saisonniers embauchés afin de livrer les colis pour les fêtes de fin d’année. Dans la foulée, l'entreprise de commerce électronique ajoutait qu’elle allait se battre au Congrès afin que soit élevé le salaire fédéral minimal, fixé à 7,25$/l'heure depuis juillet 2009. 

Netflix absorbe 15% de l'achalandage internet

Netflix figure en tête des plus grands consommateurs de bande passante sur internet, avec 15% de toutes les données téléchargées par les internautes, selon un rapport de la firme Sandvine. Et pendant les heures de grande écoute, l'achalandage peut atteindre 40%». L'étude note toutefois que le flux du service de visionnement pourrait «facilement» être trois fois supérieur à son volume actuel. À titre comparatif, YouTube compte pour 11% de la bande passante mondiale. 

Le «dragon» de la publicité intempestive

Martin-Luc Archambault, désormais «dragon» démissionnaire, devrait une partie de sa fortune au logiciel Wajam Internet Technologies, présenté comme «un moteur de recherche sociale à succès». Le programme se serait plutôt introduit dans l'ordinateur de millions d'internautes dans le monde, souvent à leur insu, pour les bombarder de publicités intempestives. L'entreprise lancée en 2009 aurait emmagasiné les données brutes de ces millions d'utilisateurs non consentants, dans une gigantesque banque de données à Montréal, alors qu'elle assurait faussement utiliser des «méthodes de chiffrement modernes» pour protéger leurs renseignements personnels.

Lucratif, le «cannatourisme»

L'industrie du cannabis pourrait générer deux milliards$ par année en tourisme au Canada, alors que la substance sera officiellement légalisée le 17 octobre prochain. À partir de données provenant du Colorado, le guide touristique Gocanna a évalué que la disponibilité légale du cannabis avait une influence positive dans la décision de voyager pour 23% des gens. Les dépenses de touristes visitant le pays afin de consommer du cannabis pourraient alors atteindre des milliards de dollars. 

L'économie du champignon hallucinogène 

Après le cannabis, voilà que les champignons magiques pourraient introduire le marché. La firme d’investissement Atai Life Sciences, qui finance notamment des études en Angleterre sur l’effet des champignons magiques dans la lutte contre la dépression, a annoncé la conclusion d’une ronde d’investissement de 25 millions$ américains, en plus d'envisager une inscription à la Bourse de Toronto l’an prochain. La société pourrait être valorisée à quelque 800 millions$ américains. 

TC Média acquiert Somabec et Edisem

TC Média a acheté Somabec, propriété de Stéphan Rhéaume, un diffuseur et distributeur d’ouvrages en langue française tant spécialisés que destinés au grand public, dont les bureaux sont situés à Saint-Hyacinthe. L'entreprise lancée en 1968 représente plus de 100 éditeurs européens et canadiens, en plus d'offrir quelque 50 000 titres couvrant les domaines des techniques, des sciences, de la médecine et des sciences humaines. La transaction inclut aussi l’acquisition de la maison d’édition Édisem, également propriété de Stéphan Rhéaume et spécialisée, en particulier, dans la publication d’ouvrages de médecine.

Un million pour La Presse+

La Presse+ a franchi le cap du millionsde téléchargements à partir d'App Store. Depuis son lancement en 2013 et le remplacement complet de l'édition imprimée de La Presse en janvier 2018, la plateforme atteint 260 000 tablettes uniques par jour, éclipsant le record historique de 221 250 exemplaires imprimés, en 1971.