Développez vos compétences
et celles de vos équipes!
Accueil

    Desjardins, société avec la meilleure responsabilité sociale selon les Québécois

    Desjardins a récemment décroché une reconnaissance du public dans la catégorie Responsabilité sociale de l’indice Ipsos-Infopresse. Engagement communautaire, modernisation de son logo, marque-employeur forte: Johanne Brousseau, directrice, dons, commandites et marques, du Mouvement, croit que la responsabilité sociale de la coopérative se traduit bien au-delà de la commandite financière. 

    La catégorie Responsabilité sociale constitue l'une des cinq dimensions de l'indice Ipsos-Infopresse, un sondage réalisé auprès de plus de 2000 Québécois. Les gagnants ont été annoncés lors de la récente remise des prix Strat 2018.

    Desjardins y côtoyait le Canadien de Montréal, Hydro-Québec, Jean Coutu et Radio-Canada parmi les finalistes.

    Johanne Brousseau

    desjardins

    Pour désigner les marques se plaçant au-dessus de la mêlée en matière de responsabilité sociale, les sondés devaient déterminer s’il s’agit d’une marque inspirant un sentiment de fierté nationale, socialement responsable et respectueuse de l’environnement, qui se préoccupe activement de la communauté par des initiatives avec une réelle différence et un impact sur la vie des gens notamment, en plus de leur procurer un soutien et de comprendre leurs problèmes, qui innove et crée des solutions pour améliorer et aider cette communauté, qui incarne des caractéristiques que vous désirez avoir/refléter, et qui, finalement, est représentée par une personne bien connue et respectée. 

     

    Desjardins est solidement ancrée dans sa communauté, avec un souci particulier pour la proximité, selon Johanne Brousseau. «Le terme "humain" ressort beaucoup au sein de l'organisation. On privilégie les contacts entre les membres, les organismes partenaires ou les employés.» 

    «La cohérence entre une organisation et sa raison d'être s'avère un élément fondamental de la responsabilité sociale.»

    Desjardins a été finaliste dans les cinq catégories de l'indice. Entre l'engagement, la confiance, l'avant-gardisme, la présence et finalement, la responsabilité sociale, Johanne Brousseau considère que le principe de coopération sur lequel repose le Mouvement s'étend ainsi jusque dans le prix et les nominations, puisque l'organisation s'est distinguée auprès du public, rappelons-le. 

     «Bienveillance, empathie et proactivité»

    À la fin de septembre, une tornade de catégorie 3 frappait les régions de Gatineau et d'Ottawa. À l'heure du bilan des dégâts et des gestes de solidarité, la machine Desjardins se mettait en branle pour aider les communautés, dans une cellule de crise réunissant les services de l'assurance, de la gestion des risques, des relations publiques et des ressources humaines, notamment.

    «Lorsqu'on effectue un don, il ne se traduit pas simplement en argent, rappelle Johanne Brousseau. Nous avons contacté les membres pour connaître leurs besoins, pour leur offrir des mesures d'assouplissements afin qu'ils bénéficient vite d'argent, en plus de déplacer des employés bénévoles sur place pour aider les différents organismes.» 

    Afin d'assurer une cohérence entre l'organisation et sa raison d'être – un élément fondamental de la responsabilité sociale des entreprises selon Johanne Brousseau –, il faut poser des gestes les plus significatifs pour son ADN. «Si l'on est là pour enrichir la vie des communautés, il faut que nos bottines suivent nos babines.» 

    «Si l'on est là pour enrichir la vie des communautés, il faut que nos bottines suivent nos babines.» 

    En proposant du transport alternatif à ses employés par exemple, Desjardins tente de leur transmettre des notions de responsabilité sociale et d'engagement. 

    Même son de cloche pour la marque-employeur. Avec ses quelque 40 400 employés dispersés au Québec, l'institution demeure un important moteur socio-économique d'ici. «On souhaite que tous nos employés grandissent dans l’organisation et qu’ils s'y développent», raconte la directrice, qui travaille pour le Mouvement depuis plus de 20 ans.

    La responsabilité sociale peut également se transposer jusque dans le logo renouvelé de Desjardins, selon elle, dont l'évolution visait à s'adapter aux plateformes numériques. «Ce changement témoigne de notre volonté d’aller de l’avant et d’offrir une réponse actuelle et moderne aux enjeux de communication.» 

    Desjardins entend davantage s'engager auprès des jeunes et de la relève dans les prochains mois et années. Cet engagement se traduira par des dons et commandites à des organismes soutenant les plus jeunes générations, des partenariats avec des universités et le nouveau programme Tous engagés pour la jeunesse, notamment, présentant «des histoires engageantes et inspirantes» au moyen de capsules vidéo. 

     

    * Photo: en juin dernier, Desjardins proposait une offensive numérique signée Lg2 destinée aux 18-30 ans, visant à aider les jeunes à trouver «l’équation» qui leur convient le mieux afin d'équilibrer leur vie financière.