La référence des professionnels
des communications et du design

100 millions$ pour la grappe québécoise en IA

Le comité de direction responsable de créer la grappe en intelligence artificielle (IA) au Québec qui jouit d'un budget de 100 millions$ a été annoncé ce matin et comptera 12 membres provenant du domaine des affaires et des universités. 

Annoncée lors du dernier budget du gouvernement québécois, une somme de 100 millions$ d'ici les cinq prochaines années sera consacrée à la création et au développement de la super-grappe en IA. Celle-ci s'articulera autour de l’Institut de valorisation des données (Ivado), qui compte 900 scientifiques et 150 chercheurs.

Le comité vient d'être dévoilé et il contribuera à définir la vision québécoise de l'intelligence artificielle (IA) afin de renforcer son caractère incontournable dans ce secteur au Canada.

«La grappe en IA permettra de consolider le leadership mondial du Québec en apprentissage profond et favorisera les collaborations entre universités, centres de recherche et d'innovation, incubateurs, accélérateurs, sociétés émergentes, petites et grandes entreprises, et fournisseurs de capitaux, à la fois sur les scènes nationale et internationale», mentionne Pierre Boivin, président et chef de la direction de Claridge, et coprésident du comité d'orientation pour la création de la grappe en IA.

Guy Breton, recteur de l'Université de Montréal, coprésidera le comité.

Voici les 10 autres membres: 

Domaine des affaires

  • Chris Arseneault, associé directeur, iNovia
  • Thomas Birch, vice-président, fonds et technologies, Caisse de dépôt et placement du Québec
  • Magaly Charbonneau, cofondatrice et chef des opérations, Password Box
  • Patrick Pichette, administrateur de sociétés et conseiller stratégique
  • Louis Têtu, chef de la direction, Coveo
  • Valery Zamuner, vice-présidente principale, fusions, acquisitions et initiatives stratégiques, Stingray

Domaine universitaire

  • François Bertrand, directeur de la recherche et des affaires internationales, École polytechnique de Montréal
  • Martha Crago, vice-principale à la recherche et à l'innovation, Université McGill
  • Robert Gagné, directeur de la recherche et du transfert, HEC Montréal et président du conseil de direction, Ivado
  • Marie-Josée Hébert, vice-rectrice à la recherche, à la découverte, à la création et à l'innovation, Université de Montréal

Rappelons que Google et Microsoft ont annoncé des investissements de plusieurs millions$ dans la métropole. 

comments powered by Disqus