La référence des professionnels
des communications et du design

Les Lions de Cannes disent non aux stéréotypes de genre

Le festival des Lions de Cannes annonce son engagement à ne plus accueillir aucun message publicitaire qui dépeint de façon inégalitaire les femmes dans sa compétition.

Cette nouvelle politique découle d'une pétition lancée par Madonna Badger, directrice de création de Badger & Winters, lors des Lions de Cannes 2016. Elle est aussi derrière l'initiative #WomanNotObjectsqui dénonce les clichés de la femme-objet dans la publicité.

Ainsi, le festival des Lions de Cannes inscrira désormais dans ses règles directrices que «les pièces qui objectifient et perpétuent des inégalités nous blessent tous» et que «le critère pour déterminer si une publicité soumise au festival est objectifiante est l'empathie».

Concrètement, c'est dire que celles qui ne présentent pas un message où les personnes sont dépeintes de façon «intègre, humaine et égale» seront rejetées de facto.

De son côté, Madonna Badger estime que «cet engagement fera en sorte que toutes les agences du monde devront repenser le type de messages qu'elles conçoivent, et que comme les Lions de Cannes sont les prix Oscar de la publicité, cela mettra le ton pour les remises de prix publicitaires autour du globe», rapporte AdAge.

Ce n'est pas la première fois que Cannes prend position sur la représentation des femmes en publicité. En 2015, l'événement a ajouté «Glass Lion: The Lion for Change», une récompense qui souligne les efforts pour changer les stéréotypes genrés en publicité. L'année précédente, il avait aussi lancé l'initiative See It Be It, qui met à l'avant-plan le travail de femmes œuvrant dans l'industrie publicitaire. À l'échelle mondiale, seulement 3% des directeurs de création en agence sont des femmes.

Cette année, Madonna Badger servira d'ailleurs de porte-parole au programme See It Be It.

comments powered by Disqus