La référence des professionnels
des communications et du design

La Cour reporte l'audience dans la cause Vidéotron

Le prochain chapitre de la saga opposant Vidéotron et Rogers à Quebecor et la Caisse de dépôt et placement du Québec pour l'acquisition de Vidéotron se déroulera en juin prochain. En Cour aujourd'hui, les parties ont accepté de laisser tomber les étapes préliminaires et de procéder directement à une audition finale, fixée pour le mois de juin.

Le 24 mars dernier, quelques semaines après que Vidéotron et Rogers Communications eurent annoncé leur projet de fusion, Quebecor et la Caisse rendaient public leur propre projet d'acquisition de Vidéotron. La Caisse, actionnaire minoritaire de Vidéotron, avait alors obtenu une injonction provisoire empêchant les actionnaires de Vidéotron de voter en faveur du projet de fusion avec Rogers. La famille Chagnon, qui contrôle plus de 80% des actions avec droit de vote de Vidéotron, avait indiqué son intention de contester les procédures d'injonction. La Caisse se base sur la convention d'actionnaires signée avec Vidéotron pour bloquer la vente du câblodistributeur.